• n

     

    — "C'est quoi, une attitude punk ?
    — Le punk n’a rien à voir avec tes pompes ou la teinture de tes cheveux. On m'a si souvent demandé de le définir que j'y ai effectivement réfléchi pendant au moins deux secondes. (...) En fait, le punk rock c'est TRAITER TOUS LES ETRES HUMAINS DE FACON EXEMPLAIRE. C'est pas d'être un fouteur de merde, comme plein de crétins s'imaginent que c'était le cas il y a vingt ans.
    (Joe Strummer, The Clash)"


     
     Un élément de réponse dans ce doc que j'ai apprécié : C'est un état d'esprit

    Poursuivez votre very good trip sur : http://www.arte.tv/tracks
     

    Le documentaire Queercore : La libération queer du punk - Tracks ARTE

     

    Noise & Resistance (en français) Publiée le 6 janv. 2013
    Tour d'Europe du mouvement punk aujourd'hui.

    (english version

    Qu'est qu'être punk - Indigné révolté


    votre commentaire
  • n

    Visitez la" pyramide témoin" (de notre siècle)

    et choisissez l' étage de  votre appartementRésultat de recherche d'images pour "la bourgeoisie citoyenactif"

    Voyage dans les ghettos du gotha ( 2008 )
    Réalisation: Jean-Christophe Rosé.

    J’suis un bohême, un révolté
    J’ai tout scié : Patrie, Famille,
    Et m’dégoût’ la vieille société,
    Faut s’vend’ pour avoir la croustille.
    J’aurais pu dev’nir un bandit,
    Mon aïeul était royaliste.
    J’ai brûlé mes lett’ de crédit,
    J’suis anarchiste.

    Paul Paillette

    Le jeune chancelier conservateur autrichien Sebastian Kurz a conclu un accord de gouvernement avec l'extrême droite, qui disposera notamment des portefeuilles régaliens des Affaires étrangères, de l'Intérieur et de la Défense.

    LIRE AUSSI - Autriche: l'extrême droite saisit la main tendue par Sebastian Kurz 

    Le Parti de la liberté (FPÖ), présidé par Heinz-Christian Strache, retrouve les cabinets ministériels de Vienne pour la première fois depuis le gouvernement de Wolfgang Schüssel entre 2000 et 2005, époque où le FPÖ était dirigé par Jörg Haider. L'Autriche va ainsi devenir le seul pays d'Europe occidentale avec un parti d'extrême droite au gouvernement.

    Allez hop un autre voyou de la repoublique .. celui la son truc c'est les fraudeurs sociaux Pourfendeur de la fraude sociale, le député aux trois comptes suisses se retrouve au tribunal : Comme député, Dominique Tian dénonçait les fraudeurs aux allocations, mais cachait trois comptes en Suisse. Vendredi, à son procès pour blanchiment de fraude fiscale, le procureur a requis un an de prison avec sursis, 300 000 euros d’amende et cinq ans d’inéligibilité.MEDIAPART.FR

    -- Le gendarme responsable de la mort de Rémi Fraisse innocenté ---

    Ce qu’il faut retenir du non-lieu prononcé par la justice

    "Comme tous les magistrats - procureurs, juges d’instructions – statuant sur les violences et les morts au main de la police, il faut donc remercier Anissa Oumohand et Elodie Billot. Elles ont, le 8 janvier, prouvé leur propre inutilité, l’inutilité de leur institution. Elles ont rappelé que ce n’est pas là qu’il faut aller chercher la "justice"."

    LUNDI.AM

    À lire l'édito de notre rédactrice en chef publié dans notre nouveau magazine Sans Frontières. http://www.magazinesansfrontieres.com/…/edito-le-pouvoir.ht…

    « Il » pourrait être bon, généreux, raisonnable, juste… Sauf qu'« il » n'est souvent qu'abus, corruption, et égoïsme. « Il » soumet, donne l'illusion de la toute-puissance, écrase avec une force terrifiante et réduit au silence.
     
    Édito: Le pouvoir

    « Il » est une arme redoutable.

    « Il » pourrait être bon, généreux, raisonnable, juste… Sauf qu’« il » n’est souvent qu’abus, corruption, et égoïsme. « Il » soumet, donne l’illusion de la toute-puissance, écrase avec une force terrifiante et réduit au silence.

    Très peu de choses sont équitablement partagées dans le monde. Malheureusement, les dégâts causés par le pouvoir le sont. Les exemples de l’universalité de sa puissance étouffante ont défrayé les manchettes ces derniers mois. Que ce soit dans le local de la photocopieuse d’une entreprise de communication au Canada, dans le bureau de direction d’un syndicat en France ou encore dans les couloirs obscurs d’un centre de détention pour migrants en Libye, « il » est un terreau fertile pour les violences faites aux femmes et aux jeunes filles, une de ses œuvres préférées.

    Les agresser est facile, rapide, et si glorifiant pour l’ego – son double incestueux. Naturel et instinctif, oseront dire certains.

    Heureusement, certains autres ont levé le poing et pointé un doigt sur « lui ». Une, puis deux, puis des dizaines d’enquêtes journalistiques – le vrai journalisme existe encore, alléluia ! – ont fait état de ses dérives. Réelles, destructrices, avilissantes.

    Mais dans ce vacarme, certes nécessaire, utile et parfois confus, il est de notre responsabilité collective d’entendre le silence. Celui de ceux – surtout de celles – qui se taisent. Par pudeur, par culpabilité, par honte ou par incapacité d’accès aux projecteurs médiatiques. Les millions de victimes silencieuses de tous les continents, autant les plus vulnérables que les plus marginalisées.

    Ces victimes qui regardent le bateau de l’indignation passer, avec son lot de vagues et de remous, mais dont on sait que les cliquetis d’agitation se feront de plus en plus sourds. C’est comme ça. Ça l’a toujours été. Le temps fait oublier les horreurs. Sinon, l’humanité n’aurait pas survécu à ses démons.

    Le pire, c’est que le pouvoir semble indispensable. « Il » est la voie que les hommes ont choisie pour organiser au mieux leur contrat social. Mais comme tout ce qui les touche, « il » est corruptible et son abus devient trop souvent systématique.

    Une fois décrite cette réalité, aujourd’hui impossible à nier, ne reste plus qu’à espérer un changement total de paradigmes, de volontés politiques et de modèle sociétal. Un nouvel idéal, en somme.

    Voir se transformer le bourdonnement actuel en une réelle dynamique constructive.

    Pour qu’« il » devienne « nous ».

    Zora Ait El Machkouri 
    Rédactrice en chef 
    Magazine sans frontières 

    MAGAZINESANSFRONTIERES.COMRésultat de recherche d'images pour "la bourgeoisie citoyenactif"
    Biens mal acquis profitent toujours, enquête sur un pillage d'Etats : 
    Mercredi 16 janvier de 23h10 à 00h20 sur France 3 PDF] Biens mal acquis, à qui profite le crime - CCFD, Françafrique 3 L'argent roi 1 - Vidéo DailymotionFrançafrique 1 La raison d'Etat - Vidéo Dailymotion : Nice/Françafrique : Sarko et l'Afrique 1/2 - YouTube : 
     

     

    Stéphane NouzarèdeHaddia Rebaï et 48 autres personnes aiment Les Restos du Coeur.

     
     · 

    Saviez-vous qu'un don de 30€ nous permet d'offrir un repas quotidien pendant un mois à une personne dans le besoin ? Soutenez-nous en faisant un don

     
     

    votre commentaire
  • n

     

    nSelon que vous serez puissant ou misérable,Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.Jean de La Fontaine (1621-1695), Fables, 1678-1679.

    Dans la fable Les Animaux malade de la peste, La Fontaine met en place des personnages types qui correspondent chacun à des individus ou des groupes sociaux. Ces personnages sont ancrés dans la réalité de son temps mais leurs attitudes restent universelles. Le dénouement est triste. Il permet d’insister sur l’hypocrisie et sur une justice contrôlée par les puissants. Il décrit un comportement humain. les animaux malades de la peste - YouTube , Les animaux malades de la Peste Second recueil dédié à Madame de Montespan, Livre VII, Fable 1

    TOUS LES ANIMAUX SONT ÉGAUX MAIS CERTAINS SONT PLUS ÉGAUX QUE D'AUTRES

    L'Homme est la seule créature qui consomme sans produire. Il ne donne pas de lait, il ne pond pas d'oeufs, il est trop débile pour pousser la charrue, bien trop lent pout attraper un lapin. Pourtant le voici suzerain de tous les animaux. Il distribue les tâches entre eux, mais ne leur donne en retour que la maigre pitance qui les maintient en vie. Puis il garde pour lui les surplus. Qui laboure le sol ? Nous ! Qui le féconde ? Notre fumier ! Et pourtant pas un parmi nous qui n'ait que sa peau pour tout bien.

     

    é 2 photos.

    23 décembre 1940 : ARRÊT A BONSERGENT

    A cette date, Paris se couvre de cette affiche : « L'ingénieur Jacques Bonsergent a été condamné à mort par le tribunal militaire allemand pour acte de violence envers un membre de l'armée allemande. Il a été fusillé ce matin ».
    Le 10 novembre précédant, rue Saint-Lazare, à Paris, un jeune couple français avait, par mégarde, bousculé un sous-officier allemand, et Jacques Bonsergent, qui cheminait en leur compagnie, s’était interposé dans un début de rixe. 
    Accusé, par l’allemand, de l'avoir attaqué, il se retrouve condamné à mort pour voie de fait sur un membre de l'armée allemande.

    Plutôt Bonsergent que Manouchian, plutôt Arts & Métiers que FTP-MOI, la France de la Libération cherchera à honorer ces « premiers résistants » … même, si comme Bonsergent ils le furent plutôt par « G »’hasard.

    L’image contient peut-être : une personne ou plus, enfant et intérieur
    L’image contient peut-être : 5 personnes

    votre commentaire
  • n

    Selon que vous serez puissant ou misérable,
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

    Jean de La Fontaine (1621-1695), Fables, 1678-1679.

    Dans la fable Les Animaux malade de la peste, La Fontaine met en place des personnages types qui correspondent chacun à des individus ou des groupes sociaux. Ces personnages sont ancrés dans la réalité de son temps mais leurs attitudes restent universelles. Le dénouement est triste. Il permet d’insister sur l’hypocrisie et sur une justice contrôlée par les puissants. Il décrit un comportement humain. 
     

    les animaux malades de la peste - YouTube , Les animaux malades de la Peste Second recueil dédié à Madame de Montespan, Livre VII, Fable 1

    LANCEUR D'ALERTE

    A la suite de l'accident mortel survenu sur un chantier parisien la semaine dernière, notre syndicat a reçu les photos qui suivent. Les noms des entreprises, maître d’œuvre, bureaux de contrôle sont à retenir, car à divers titres leur responsabilité est engagée.

    N'hésitez pas à nous informer ...

     

    4 minutes
     

    Plusieurs événements de cette année 2017 posent la question de la protection des sources, indispensable au travail des journalistes d'investigation.

    Secrets d'Info, le magazine de la Cellule Investigation de Radio France

    En 2017, deux rapports ont fuité dans la presse française : 

    • le projet de réforme du code du travail,
    • le projet de réforme de l’audiovisuel public.

    Dans les deux cas, les ministres Muriel Pénicaud, puis Françoise Nyssen, ont menacé de déposer plainte. Pour Luc Bronner, directeur des rédactions du Monde, même si aucune plainte n'a en réalité été déposée, cette posture représente une menace réelle :

     

    "La menace vise les sources, elle vise à tarir les sources d'informations. C'est une réaction de protection, avec des moyens qui, selon moi, sont scandaleux d'un point de vue politique."

    Pourquoi la protection des sources est-elle si importante pour les journalistes ?tout simplement parce que, comme le souligne Fabrice Arfi, journaliste à Médiapart, sans sources, les journalistes ne peuvent pas faire de révélations d'intérêt général :

    "Notre métier consiste précisément à obtenir des informations ou des documents auprès de gens qui ne sont pas censés nous les donner, parce qu'il viole des règlements voire la loi".

    Et de rappeller l'exemple d'Edward Snowden qui en 2013 a transmis à la presse anglo-saxonne des documents confidentiels de la NSA. Sans cela, les journaux The Guardian et The Washington Post n'auraient pas pu révéler la surveillance de masse exercée par la NSA.

    On ne remplit pas une mission de police, mais de révélation journalistique.

     
    À lire
     

    Un autre type de menace pèse sur l'exploitation de données massives par les consortiums de journalistes. Ainsi en décembre 2017, le cabinet de conseil Appleby, dont une fuite de données est à l’origine de l’opération des Paradise Papers, a entrepris de poursuivre en justice The Guardian et la BBC. Le cabinet compte sur le prononcé de fortes amendes et demande la publication de la totalité des données piratées afin de déceler d’où vient la fuite. Luc Bronner estime que cette démarche pose problème :

    "Leur méthode vise à obtenir que les médias soient contraints de rendre publiques ces données. Or, dans notre travail, on tient une ligne ferme face aux autorités policières : on ne transmet pas les donnéesOn ne remplit pas une mission de police ou de justice, on fait un travail de révélation journalistique."

    A priori, The Guardian et la BBC ne divulgueront pas leurs sources.

    Du global au local, l'investigation se développe

    Pourtant le journalisme d'investigation s'étend sur le terrain et des initiatives sont encourageantes. Ainsi en régions des journalistes de la presse quotidienne régionale qui ne parviennent pas à exploiter certaines informations les donnent à des confrères qu’ils jugent plus indépendants. Jacques Trentesaux, fondateur du journal en ligne Médiacités présent à Lille, Lyon, Nantes et Toulouse, a observé ce phénomène :

    "En régions, vous réfléchissez à deux fois avant de publier, car vous n'êtes pas sûrs d'être soutenus par votre rédaction. On a des cas incroyables : des infos fuitent de confrères de la presse régionale car ils estiment qu'ils ne pourront pas publier dans leurs colonnes."

    D'autres menaces sur l’investigation : les moyens de France Télévisions, la vision d'Emmanuel Macron sur le journalisme, dans le grand débat de Secrets d’info.

    Pourtant le journalisme d'investigation s'étend sur le terrain et des initiatives sont encourageantes. Ainsi en régions des journalistes de la presse quotidienne régionale qui ne parviennent pas à exploiter certaines informations les donnent à des confrères qu’ils jugent plus indépendants. Jacques Trentesaux, fondateur du journal en ligne Médiacités présent à Lille, Lyon, Nantes et Toulouse, a observé ce phénomène :

    "En régions, vous réfléchissez à deux fois avant de publier, car vous n'êtes pas sûrs d'être soutenus par votre rédaction. On a des cas incroyables : des infos fuitent de confrères de la presse régionale car ils estiment qu'ils ne pourront pas publier dans leurs colonnes."

    D'autres menaces sur l’investigation : les moyens de France Télévisions, la vision d'Emmanuel Macron sur le journalisme, dans le grand débat de Secrets d’info.

      
    Aucun texte alternatif disponible.
    L’image contient peut-être : ciel et plein air
    L’image contient peut-être : arbre et plein air
    Aucun texte alternatif disponible.
     
    Posté par drazic754 à  - Commentaires [0] - Permalien [#
    Tags :  

    votre commentaire
  • n

     
     
    L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte
    Flores Magon à Livres de tonton Bakou
    16 décembre 2017, 12:35 · 
     
     
     
     
     
     
     

    De la publication de Luttesinvisibles.

    PLUS DE 800 000 SUPPRESSIONS D'EMPLOIS REALISEES, EN COURS OU ENVISAGÉES SUR LES ANNÉES 2016, 2017 ET 2018, plus de 600 plans de licenciements collectifs, 500 luttes contre les licenciements et maintenant le désastre des "ruptures conventionnelles collectives" 
    POUR LE 50ème ANNIVERSAIRE DE 1968, 2018 DOIT ÊTRE L’ANNÉE DU "TOUS ENSEMBLE"

    Liste non exhaustive de "plans sociaux", fermetures, liquidations, licenciements et suppressions de postes en cours, projetés ou dans l'air, à partir de 2016 et jusqu'en 2018. 
    1. Contrats aidés, 150 000 en 2017, 110 00 en 2018
    2. Périscolaire 20 à 30 000, 2017-2018

    ...(...)

    610. Secteur bancaire d'ici 2020 : 74 000 ?

     

    et tellement d'autres dont les collectivités territoriales soit 70 à 100 000 suppressions d'emplois selon l'estimation de la CGT puisque la moitié des collectivités territoriales envisagent des licenciements et d'autres encore dans de multiples associations sociales et culturelles qui liquident faute de subventions et que Bastamag estime à 30 000 suppressions d'emplois, ce qui est le cas chaque année depuis 3 ans. Et à tout cela, il faut rajouter les emplois induits qu'on estiment à 3 ou 4 pour un emploi industriel perdu...
    Par ailleurs, on peut ajouter la disparition de 18 000 exploitations agricoles d'ici 2018, soit un minimum de 18 000 chômeurs en plus, la fermeture de 10 000 magasins par an environ et puis les licenciements individuels. On estime le plus courramment 460 000 licenciements par an pour « motifs personnels » (disciplinaires, « faute », inaptitude professionnelle, refus d’une modification substantielle du contrat de travail). À cela, il faut y ajouter 360 000 ruptures conventionnelles dont le nombre est en augmentation exponentielle. Enfin, il y a chaque année un nombre indéterminé de suppressions d’emplois sous forme de « départs volontaires » auxquels il faudra ajouter en 2018 les "ruptures conventionnelles collectives".

    3mois de sursis pour avoir voulu manger. Honte aux gendarmes, au juge, au magasin et à ceux qui cautionnent .

    résultat de l'oppression des pauvres qui est de pire en pire.

    solidarité

    Autodéfense Chômeurs-précaires

     

    un petit poème de Prévert:

    Le paysage changeur * Jacques Prevert
    De deux choses lune
    l'autre c'est le soleil
    les pauvres les travailleurs ne voient pas ces choses
    leur soleil c'est la soif la poussière la sueur le goudron
    et s'ils travaillent en plein soleil le travail leur cache le soleil
    leur soleil c'est l'insolation
    et le clair de lune pour les travailleurs de nuit
    c'est la bronchite la pharmacie les emmerdements
    les ennuis
    et quand le travailleur s'endort il est bercé par l'insomnie
    et quand son réveil le réveille
    il trouve chaque jour devant son lit
    la sale gueule du travail
    qui ricane qui se fout de lui

    alors il se lève
    alors il se lave
    et puis il sort à moitié éveillé à moitié endormi
    il marche dans la rue à moitié éveillée à moitié endormie
    et il prend l'autobus
    le service ouvrier
    et l'autobus le chauffeur le receveur
    et tous les travailleurs à moitié réveillés à moitié endormis
    traversent le paysage figé entre le petit jour et la nuit
    le paysage de briques et de fenêtres à courants d'air de corridor
    le paysage éclipse
    la paysage prison
    le paysage sans air sans lumière sans rires ni saisons
    le paysage glacé des cités ouvrières glacées en plein été comme au cœur de l'hiver
    le paysage éteint le paysage sans rien
    le paysage exploité affamé dévoré escamoté
    le paysage charbon
    le paysage poussière
    le paysage cambouis
    le paysage mâchefer
    le paysage châtré gommé effacé relégué et rejeté dans l'ombre
    dans la grande ombre
    l'ombre du capital
    l'ombre du profit

    Sur ce paysage parfois un astre luit
    un seul
    le faux soleil
    le soleil blême
    le soleil couché
    le soleil chien du capital
    le vieux soleil de cuivre
    le vieux soleil clairon
    le vieux soleil ciboire
    le vieux soleil fistule
    le dégoûtant soleil du roi soleil
    le soleil d'Austerlitz
    le soleil de Verdun
    le soleil fétiche
    le soleil tricolore et incolore
    l'astre des désastres
    l'astre de la vacherie
    l'astre de la tuerie
    l'astre de la connerie
    le soleil mort.

    Et le paysage à moitié construit à moitié démoli
    à moitié réveillé à moitié endormi
    s'effondre dans la guerre le malheur et l'oubli
    et puis il recommence une fois la guerre finie
    il se rebâtit lui même dans l'ombre
    et le capital sourit

    mais un jour le vrai soleil viendra
    un vrai soleil dur qui réveillera le paysage trop mou
    et les travailleurs sortiront
    ils verront alors le soleil
    le vrai le dur le rouge soleil de la révolution
    et ils se compteront
    et ils se comprendront
    et ils verront leur nombre
    et ils regarderont l'ombre
    et ils riront
    et ils s'avanceront
    une dernière fois le capital voudra les empêcher de rire
    ils le tueront
    et ils l'enterreront dans la terre sous le paysage de misère
    et le paysage de misère de profits de poussières et de charbon
    ils le brûleront
    ils le raseront
    et ils en fabriqueront un autre en chantant
    un paysage tout nouveau tout beau
    un vrai paysage tout vivant
    ils feront beaucoup de choses avec le soleil
    et même ils changeront l'hiver en printemps.

     

     
    ÉVÈNEMENTS de JACQUES PRÉVERT lu par CLÉMENCE LOONIS

     

     
    Une Vie, une œuvre : Jacques Prévert, le libertaire exquis ... - YouTube

    Jacques PRÉVERT : Une vie, une œuvre (1900-1977) - YouTube

    Jacques Prévert paroles d'un insoumis - Vidéo Ina.fr

    Jacques Prévert - citoyenactif, ÉVÈNEMENTS DE JACQUES PRÉVERT 14 JANVIER 2018 

    La Crosse En L'air partie 1 Jacques Prévert / Serge Reggiani


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique