• n

     
    L’image contient peut-être : 3 personnes, texte
    Patrice Jean Villeret

     Rappel. Eux et elles n'étaient peut être pas potes à Sardou et à Sarkozy, mais leurs vies comptaient. L’OIT s’alarme à la veille de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé des salariés.

    Travail. Un mort toutes les 15 secondes  
    HUMANITE.FR
     
     
     
     
    Chaque jour, en France, entre 6 et 10 personnes meurent de maladies professionnelles. Malgré le scandale de l'amiante et les progrès de la technologie, plus de deux millions de salariés français continuent d'être régulièrement exposés à des cancérogènes sur leur lieu de travail. La crise économique que connaît le pays, ces dernières années, n'a fait qu'accentuer cette réalité. Ouvriers précaires, recours à la sous-traitance, pression de l'emploi : beaucoup de travailleurs doivent choisir entre «le salaire d'aujourd'hui» et la «santé de demain». Ce film raconte le combat de ces hommes qui, derrière les portes d'usines et au sein d'associations, dénoncent cette épidémie invisible.
     
     
     
    Aucun texte alternatif disponible.
    nA lire dans le Monde diplomatique ce mois-ci, un article sur la pénibilité des métiers majoritairement occupés par des femmes, qui n'est généralement pas reconnue. La faute, en grande partie, à des critères qui ont été établis en fonction du travail masculin. «La question de la pénibilité est venue brouiller les pistes. C'est une bataille de mots pour atténuer la souffrance et prétendre qu'on fait ce qu'il faut pour éradiquer les dégâts causés par une organisation du travail délétère», dit l'avocate Rachel Saada dans l'article.
     
     lundi 11 décembre 2017 Cancers à la chaîne, quand l’usine tue. 56 minutes (RÉ)ÉCOUTER Voici l'affaire des verriers de Givors, une petite ville près de Lyon. Depuis la fermeture de leur usine en 2003, les ouvriers meurent tour à tour d’une épidémie de cancers : poumons, foie, intestins, pharynx… Les survivants ont enquêté, rassemblé les preuves et trouvé les coupables. 
     
     
     
    Ils s’appellent amiante, silice, plomb, arsenic, hydrocarbures aromatiques polycycliques ou encore fibres céramiques réfractaires. Ces substances cancérogènes, les verriers de Givors les ont inhalées et manipulées sans en connaître les risques pendant des dizaines d’années. 
     
     
     
    En 2009, suite à une enquête, les chiffres tombent. Les résultats sont accablants. Sur 208 ouvriers interrogés, cent ont été touchés par le cancer. Et 40 sont déjà morts. Le cancer touche dix fois plus les verriers que le reste de la population française. 
     
    Alors, ces ouvriers ont décidé de se battre pour essayer de comprendre et faire éclater la vérité. C’est ce combat, cette résistante, que nous allons vous raconter. 
     
    Qui a tué les verriers de Givors ?  Face à une multinationale et l’Etat, les ouvriers vont-ils réussir à faire condamner les responsables ? 
     
    ►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.
     
    Invité Pascal Marichalar 
     
    Pascal Marichalar est sociologue et historien, chercheur au CNRS, membre de l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux.  Il a suivi le combat des verriers de Givors depuis 2013 et vient de faire paraître un ouvrage relatant leur combat : Qui a tué les verriers de Givors ? aux éditions La Découverte.
     
    Ressources 
     
     

     

    Perdre sa vie à la gagner 26 01 2016 20h40 01h10 46

     
    Le documentaire Perdre sa vie à la gagner film de Liza Fanjeaux, produit par Magneto Presse. 
     
     
     
    Des articles dans Médiapart dont Maladie professionnelle: «Les verriers de Givors sont en quête de justice» de Mathilde Goanec 
     
     
    Aucun texte alternatif disponible.
     
    Programmation musicale 
     
    RADIOHEAD : There there (the boney king of nowhere) 
     
    DIRE STRAITS : Industrial disease
     
    Camilia JORDANA: Ce qui nous lie
     
    un fichier dans le groupe : Livres de tonton Bakou.

    divers textes de l'anarchiste E Malatesta

     
    PDF
     
    Un livre d'histoire sur Spartacus et la révolte des esclaves loin des images d'Hollywood
     

    votre commentaire
  • n

    Arctique, la conquête glacial

    Le paradoxe de notre époque L'achèvement de la plus haute tour du monde repoussé à 2019, qVoici les 10 plus hauts gratte-ciel qui atteindront leur sommet en 2017 :  Chaleur record dans le monde en 2016

     

    De la servitude moderne

     

      « Mon optimisme est basé sur la certitude que cette civilisation va s’effondrer.
    Mon pessimisme sur tout ce qu’elle fait pour nous entraîner dans sa chute. »

     

     

    Avec une belle unanimité, les observateurs interrogés (géologues, analystes, pêcheurs, politiques) tirent la sonnette d’alarme. Et, in fine, préviennent : les calculs et les projections existants ne permettraient plus d’évaluer correctement les risques futurs, les dangers causés par une surexploitation sans contrôle. Seule certitude ? « On ne sait pas où l’on va. »

    La Russie lance son titanesque projet gazier Yamal dans l’Arctique
    Par AFP — 8 décembre 2017 à 04:33 (mis à jour à 10:27)
    Les réservoirs en cours de construction du site russe de production de gaz naturel liquéfié (GNL) Yamal, en Sibérie arctique, photographiés le 16 avril 2015 Les réservoirs en cours de construction du site russe de production de gaz naturel liquéfié (GNL) Yamal, en Sibérie arctique, photographiés le 16 avril 2015 Photo KIRILL KUDRYAVTSEV. AFP

    C’est un projet hors-norme, au bout du monde: la Russie inaugure vendredi son gigantesque site gazier Yamal en Sibérie arctique, érigé dans des conditions climatiques et géologiques extrêmes, avec la participation du français Total et de la Chine.

     

     

    Sans frontières - Russie : Un chantier hors normes - 2016/05/19

    Le groupe privé russe Novatek, à la tête du consortium international qui mène le projet, a prévu de faire partir la première cargaison de gaz naturel liquéfié (GNL) du port de Sabetta vendredi, après avoir annoncé cette semaine le début de la production de GNL sur la première ligne de production, dont la capacité prévue est de 5,5 millions de tonnes par an.

    Le renouveau de la présence russe dans le Grand nord inquiète et fascine les observateurs. Pourtant, ce n'est pas à un conflit armé que la région arctique se prépare...

     

    Poutine et l'Arctique, que veut-il vraiment?

    Ce projet à 27 milliards de dollars, un des plus vastes et ambitieux du monde dans le secteur, vise à construire en trois étapes une usine de liquéfaction de gaz permettant de produire à terme 16,5 millions de tonnes par an à partir de 2019.

    Ce lancement est un premier succès pour le projet, détenu par Novatek (50,1%), le français Total (20%) et les chinois CNPC (20%) et Silk Road Fund (9,9%), qui a connu des défis techniques et financiers.

    Car si la péninsule de Yamal dispose de ressources considérables, il s’agit également d’une région isolée au nord du cercle arctique, à 2.500 kilomètres de Moscou, où le thermomètre peut descendre jusqu’à -50°C.

    Depuis le début du chantier fin 2013, il a fallu construire un aéroport et un port en plus des réservoirs et de l’usine elle-même, en dépit de la glace omniprésente une grande partie de l’année.

    «Malgré des conditions d’exploitation difficiles, Yamal LNG a été livré à temps et en respectant le budget. C’est inhabituel dans l’industrie du GNL», estime Samuel Lussac, spécialiste du cabinet Wood Mackenzie.

    Avec ce lancement, «Novatek, autrefois fournisseur local de gaz, devient un acteur mondial du GNL», ajoute-t-il. Le projet permettra également à Total de monter en puissance dans le secteur GNL, dont il est le deuxième acteur mondial.

    «A Yamal, on est partis de rien pour bâtir une cathédrale du XXIe siècle. Parmi tous les défis surmontés pour mener à bien ce projet gigantesque, je veux souligner en particulier notre faculté à maintenir le cap malgré les sanctions», s’est félicité le PDG de Total, Patrick Pouyanné.

    «Nous sommes restés fidèles à nos partenaires russes en dépit de cet aléa, parce que c’est dans les épreuves que nos partenaires comptent sur nous et réciproquement», a-t-il ajouté.

     

    - Sur la route du Nord-Est -

    Le financement du chantier a été compliqué par les sanctions américaines contre Novatek, qui avaient brusquement rendu impossible le financement du projet par les banques occidentales. Celui-ci a pu finalement se réaliser grâce à l’apport de fonds chinois.

    Un soulagement pour la Russie, pour qui ce projet présente une importance stratégique pour démontrer sa capacité à exploiter les ressources considérables de l’Arctique et afin de renforcer sa présence sur le marché disputé du GNL et alimenter ainsi davantage les pays asiatiques, alors qu’elle exporte actuellement surtout vers l’Europe par gazoducs.

    Mais selon Samuel Lussac, les premiers mois montreront «si l’usine peut fonctionner sans accroc dans l’environnement hostile de l’Arctique», et «le transport par le passage du Nord-Est en est à ses débuts, il n’y a pas de certitude quant à sa viabilité en tant que voie majeure de livraison de GNL».

    La Russie mise beaucoup sur le développement du trafic par cette route, un raccourci maritime rendu accessible par le réchauffement climatique et ponctué de ports et de bases militaires susceptibles de secourir les navires en détresse.

    Cette route, qui longe les côtes septentrionales de la Sibérie, permet aux navires de gagner 15 jours par rapport à la voie classique qui passe par le canal de Suez, selon Total.

    A Yamal, où le site ne disposait d’aucune voie d’accès terrestre ou maritime au début du projet, quinze méthaniers brise-glace seront progressivement mis en service d’ici 2019 pour livrer le GNL vers l’Europe (46%) et l’Asie (54%), selon le groupe.

    Le premier d’entre eux, le méthanier «Christophe de Margerie», du nom de l’ancien PDG de Total décédé dans un accident d’avion en 2014 en Russie, doit emporter la première cargaison de Yamal vendredi.

    Après Yamal, Novatek prévoit de développer un nouveau projet dans le Grand Nord, Arctique-2. Ce projet géant sur la péninsule de Gydan, dans la mer de Kara, dont la fin de la première phase de construction est prévue en 2022-2023, doit à terme produire autant que Yamal.

    s défis de l'environnement arctique

    Le premier acheteur est... Total lui-même. Le pétrolier français n'est pas seulement un producteur de GNL mais aussi un acteur du trading, se hissant au deuxième rang mondial  avec l'acquisition de l'activité amont d'Engie . Novatek et CNPC se sont eux aussi engagés sur des volumes ainsi que le russe Gazprom et l'espagnol Gas Natural.

    « Des risques » d'exécution demeurent cependant, en particulier parce que la logistique reste un défi dans « le rude environnement de l'Arctique », souligne Wood Mackenzie. La voie maritime via le détroit de Bering n'est pas éprouvée. « Sa viabilité en tant que route majeure pour le GNL est incertaine », prévient le consultant.

     

    Climat : vers le point de rupture ?
    Nouvelles données scientifiques sur la crise climatique


    "Le changement climatique, l'impuissance de l'ONU, les noeuds dans notre cerveau pour changer de modèle et rendre notre Terre plus vivable...Tout ça en data, interview, graphisme et reportage, ça valait bien 90 minutes de #Datagueule spécial"

    La Russie lance son titanesque projet gazier Yamal dans l'Arctique

    Arctique, la conquête glaciale Par Enkolo dans Accueil le Menace sur l’artique 25 novembre 2017 Arctique, la conquête glaciale

    Russie, enquête sur un État Mafieux *** (Documentaire 2016)

    " 2 degrés avant la fin du monde " Indigné révolté, La guerre de l'eau, [PDF]LA “ STERN REVIEW ” : l'économie du changement climatique Précis ...Lire aussi: Urgence, cela chauffe !!Le Syndrome de la GrenouilleCopenhague, l’impossible..., 16/07/2009 LA “ STERN REVIEW ” : l’économie du changement climatique »Comment le Pôle Nord s'est transformé en lac , »Pour limiter le réchauffement climatique à 2 degrés, il faudra diviser par 5 nos émissions , »L'Antarctique fond dix fois plus vite que prévu,   «LE SCÉNARIO DE L’EFFONDREMENT L’EMPORTE» 22 OCTOBRE 2017 , GLYPHOSATE 23 OCTOBRE 2017, «Le scénario de l'effondrement l'emporte» Par Enkolo dans Accueil le 


    votre commentaire
  • n

    L’image contient peut-être : texte
     
     
     
     n
     
     
     
     
    L’image contient peut-être : texte

     26 partages  Je ne crois as aux peuples pour s'émanciper.... Mais je crois encore moins aux dirigeants pour nous émanciper.... Idiocratie, un monde pour demain?

     

    " d'Ormesson, Hallyday...

    Sale temps pour la propagande de droite!!
    bientôt Sardou et Mireille Mathieu!!"

    Nico Blondeau
     23 h · 
     

    "On a eu du Johnny quasi h 24 sur toutes les chaînes. OK pour mettre en avant le bonheur qu'il a donné aux gens. OK pour faire entendre l’interprète exceptionnel que certains voient en lui. OK pour tout ça. OK même pour les funérailles sur les Champs. Mais là maintenant que tout ça a eu lieu et continue. Il est temps d'apporter un peu de contradiction à cette vision. Si ça continue, il va être canonisé".

    J'ai écouté cela se matin https://www.youtube.com/watch?v=YOglmi7ZAkw

     

     

    Jojo - Le Billet de François Morel

    A Marnes-la-Coquette, Paris ou Nice, les fans de Johnny Hallyday pleurent mercredi leur idole, décédée dans la nuit de mardi à mercredi. 6h10 : première apparition de Philippe sur franceinfo 6h34 : duplex sur BFM 6h54 : passage sur CNews ... 7h29 : et c'est au tour de TF1 et LCI ...

     

     

    Le témoignage de Philippe Yanez à Marnes-la-Coquette

    Le gratin au rendez vous : Sylvie Vartan, Eddy Mitchel, Omar Sy, Céline Dion... Le show-biz rend hommage à Johnny Depuis l'annonce du décès de la légende du rock, les hommages pleuvent. Florilège.

    Je suis très triste d'apprendre le décès de Johnny Hallyday. Il était un géant du show-business ... une véritable légende! J’ai une pensée pour sa famille, ses proches et ses millions de fans qui l'adorent. Il nous manquera beaucoup, mais ne jamais oublié. - Céline xx...

    — Celine Dion (@celinedion) 6 décembre 2017

    En cet  à cette journée nationale d'un "héros" français (?!) en rappellant 2/3 trucs quand même

    :

    Bien content d'être en Grèce en ce moment...

    Aucun texte alternatif disponible.
     

     

     n Johnny Hallyday perd son procès contre le fisc ,

    De ses premiers redressements à son exil en Californie, en passant par la Suisse, Johnny Hallyday a eu fort à faire avec le fisc.Les innombrables hommages à notre rockeur national ont pudiquement passé sous silence un aspect pourtant bien connu de la carrière de Johnny Hallyday : sa réticence à payer ses impôts.

     Chalet suisse, villa californienne... Johnny Hallyday, 40 ans de démêlés avec le fisc

     [HS] Trump = Idiocracy ? , IDIOCRACY - film complet en francais

    Envoyé spécial. Les avocats du diable - 21 sept. 2017 (France 2)

     Nico Sloz "Alors oui oui, la carrière, je sais, le symbole, j'entends, mais quand on est pété de thune et qu'on bénéficie à ce point d'un statut de favorisé grâce à la ferveur populaire, le MINIMUM est de régler en retour sa facture qui permet de financer pour le plus grand nombre hôpitaux, écoles, retraites, chômages ... bref, pour moi ce genre de personnes (chanteurs, sportifs, politiques, affairistes, etc) n'a rien d'héroique ni de "français", au contraire elles profitent de l'étiquette "Made in France" pour mieux s'enrichir et se barrer lâchement en Suisse, Belgique, Monaco, Portugal, USA, îles diverses, etc."
     
    D'ailleurs, Johnny avait même décidé de défiscaliser sa sépulture en l'exilant dans un paradis fiscal à Saint Barthélémy.."
     
     Ceux qui me donnent des sueurs froides ce sont les Belmondo, Delon, Depardieu ... Alors là, accrochez vous aux branches, on va déguster."
     
     "Bientôt ce sera Pierre Perret , je demande le même traitement pour celui qui nous a fait connaître toutes les possibilités de nos zizis tout en nous racontant " Lili 
     
     "Personnellement ce qui me gonfle le plus c'est la récup' politicienne. Elle est venue de partout. Peut-être moins des FN, FI s'il faut être honnête. Sarkozy, Hollande et maintenant Macron qui va y aller de son hommage. heureusement que Chirac est déjà mort. On y aurait eu droit aussi. Quand l'histoire du viol était sortie, c'est Bernadette qui était montée au créneau pour défendre jauni. "
     
    "Je vous dit pas le bordel , quand le père Noël va mourir ..."
     
    L’image contient peut-être : texte
     
     

    n STANDARDISATION : homgénisation par

     08 décembre 2017Trump : fini de rire ?

    14 novembre 2017 Demain tous cretin?

     l'incroyable histoire de la tele realité demain 20h55 W9 21 9 2015 part Demain, tous crétins ?,  Demain tous crétins?  


    votre commentaire
  • n

    L’image contient peut-être : texte
     
    sa publication.
     

    Toute société qui aura rompu avec la propriété privée sera forcée, selon nous, de s'organiser en communisme anarchiste. L'anarchie mène au communisme, et le communisme à l'anarchie, l'un et l’autre n'étant que l'expression de la tendance prédominante des sociétés modernes, la recherche de l'égalité.

     
    · 
     
     
     
    Flores Magon a importé un fichier dans le groupe : Livres de tonton Bakou.

    divers textes de l'anarchiste E Malatesta

    Les grands noms de l'anarchisme Episode 5 Errico Malatesta

     

     

     

    Errico Malatesta : programme de l'Union Anarchiste Italienne (1920)

     

     Convegno Errico Malatesta, un rivoluzionario a Roma (28/05/2016) Franco Bertolucci

    BAKOUNINE, Michel – Dieu et l'État - Indigné Révolté

    La Morale Anarchiste Créé le dimanche 17 avril 2016 22:0

    L’anarchisme contre le marxisme Publié le 8 Avril 2016

    Sur le blog citoyenactif La Morale AnarchisteThéorie du ruissellementMerde in FranceAU CŒUR DU BLACK BLOCHollande : pacte avec le MedefDemocracy is so overrated. , Violence

     Sur le blog Indigné révolté "Nous, ouvriers"L'ANARCHIE C'EST QUOI ? Aujourd'hui en brefL'ivresse du pouvoirBagdad, chronique d'une ville emmuréeLa stratégie de la mouche: pourquoi le terrorisme est-il efficace ?Les jeux d'HitlerAu nom du Temple

    divers textes de l'anarchiste E Malatesta 


    votre commentaire
  • n

     

     

     
    n
    La désignation par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël. Reportages et décryptages d'une décision irresponsable, qui risque de solder des décennies d'efforts diplomatiques.
     
    Le premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou a affirmé jeudi que Donald Trump était «entré à jamais dans l'histoire» de Jérusalem en reconnaissant la ville comme la capitale de son pays. L'armée israélienne va déployer des forces supplémentaires en Cisjordanie face aux risques de violences.
     
    Le statut de Jérusalem ne peut être résolu que par une « négociation directe » entre Israéliens et Palestiniens, avait rappelé aussitôt après l’annonce américaine le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, en disant avoir toujours été « contre toute mesure unilatérale »« Il n’y a pas d’alternative à la solution de deux Etats » avec « Jérusalem comme capitale d’Israël et de la Palestine », a-t-il ajouté.
     

    Jérusalem au cœur du conflit

    Jérusalem reste au cœur du conflit israélo-palestinien, les Palestiniens espérant que Jérusalem-Est pourrait éventuellement devenir la capitale d'un futur État palestinien.

    Israël a illégalement occupé les territoires palestiniens lors de la guerre de 1967 - 1967 war, y compris Jérusalem-Est au mépris de la communauté internationale, et n'a pas perdu de temps pour déclarer la ville comme sa capitale «éternelle et indivise».

    Ville “trois fois sainte”, capitale contestée d’Israël et d’un possible futur État palestinien, Jérusalem est un symbole du conflit au Proche-Orient. La construction de la première ligne de tramway de la ville, inaugurée fin 2011 et reliant la partie ouest de la ville avec les implantations israéliennes à l’est, a ravivé les tensions.

     Le dessous des cartes - UN TRAMWAY À JÉRUSALEM | ARTE

     

     

    Les Inconnus - Jésus II le retour

    Selon les photos transmises par les agences, on constate une montée des tensions à Ramallah en Palestine et à Bethléem en Cisjordanie. Ces violences interviennent au lendemain de l'annonce de Donald Trump, qui a reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël.

    Ramallah en Palestine

    En reconnaissant Jérusalem capitale d'Israël, le «dealmaker» Donald Trump ose un coup de poker. Soit, contre toute attente, le processus de paix est relancé, soit la situation risque de s'embraser.

    En reconnaissant Jérusalem comme capitale d'Israël, s'engageant à y transférer l'ambassade des États-Unis, Donald Trump vient de tirer un trait sur des décennies de diplomatie internationale et de politique américaine. Son coup de poker fait peser sur la région la menace d'un nouvel embrasement et risque d'enterrer définitivement un processus de paix moribond. Il fait peser une autre incertitude: les États-Unis peuvent-ils encore jouer le rôle «d'honnête parrain» des négociations entre Israéliens et Palestiniens?

    En se rangeant du côté de l'un des acteurs du conflit, les États-Unis perdent le statut de facilitateur neutre auquel ils s'astreignent depuis des années, bon gré, mal gré

     

     

     

    Jérusalem, enjeu politique - YouTube

    olère et manifestations en réaction à la décision de Trump sur le statut de Jérusalem

    La décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël ne devrait pas changer grand-chose à court terme sur le terrain diplomatique, mais elle réunit les ingrédients d’un nouvel accès de violence, sur place ou ailleurs.

    De Riyad à Téhéran, en passant par Ankara et Bruxelles, les réactions, à l’exception d’Israël, vont de la réprobation à la condamnation, en fonction de l’état des relations avec Washington et des intérêts de chacun.

     Gaza : la réconciliation palestinienne vacille

    Tensions.

    Alors que les factions ont reporté de dix jours la passation de pouvoir prévu entre le Hamas et l'Autorité palestinienne, le Jihad islamique a tiré au mortier sur une position israélienne à la frontière. Tsahal a aussitôt riposté

     

    Impact if Trump recognizes Jerusalem as Israel's capital

     La probable reconnaissance par Donald Trump de la souveraineté israélienne sur la Ville sainte de Jérusalem pourrait «raviver l'intifada». Ils ont réagi avec leurs vieux réflexes, comme s'il ne s'agissait au fond que d'une péripétie de plus dans le conflit qui les oppose depuis près d'un siècle.

     

    Will the US move its embassy in Israel to Jerusalem? - Inside Story

    Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés aujourd'hui en Indonésie et en Malaisie pour protester contre la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale de l'Etat d'IsraëlAu Pakistan, le principal parti islamiste, le Jamaat-e-Islami, a annoncé des manifestations dans les grandes villes du pays après la grande prière du aujourd'hui.

     

     

    Jérusalem la ville trois fois Sainte - Documentaire - YouTube

    1 Statut de Jérusalem, en direct : « Le fatalisme a saisi depuis longtemps les Palestiniens »

    07 décembre 2017 " le statut de jérusalem"'Red line' - citoyenactif, Jérusalem Publié le 07/12/2017 à 19:54 par saltabank, Jérusalem la ville trois fois Sainte - Indigné révolté, JÉRUSALEM CAPITALE D’ISRAËL ? 8 DÉCEMBRE 2017

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique