• n

     

     

     Stephff • 21/01/2016Davos, cette farce venue d’un autre monde : Davos, cette farce venue d’un autre monde


    pas besoin de complot ,quand les intérêts convergent .Ces gens ont été dans les memes universités ,vont dans les mêmes conseils d administration, dans les meme clubs, ils ont des intérêts communs ils n ont pas besoin de se réunir pour savoir ce qui est bon pour eux.
    Georges Carlin

    Ce que nous voulons attaquer, c'est le discours dominant qui explique que les causes de la crise actuelle doivent être recherchées dans le capitalisme financier. Nous pensons que la crise financière n'est qu'un symptôme d'une maladie plus profonde et que c'est en fait une crise du capitalisme lui-même. Ses conséquences seront vraiment terribles, mais peut-être aussi l'occasion de contester le capitalisme sur son propre terrain.

    De l'extrême droite à l'extrême gauche, aujourd'hui nous entendons le même discours partout: l'économie réelle serait saine, seul un système financier qui a échappé à tout contrôle mettrait en danger l'économie mondiale. Dans une version plus conspirationniste, la crise ne serait qu'un prétexte, une stratégie des capitalistes eux-mêmes, qui jouirait vraiment d'un état de santé parfait. Puisque, en fait, ces grands menteurs ont un trésor bien caché qui devrait être trouvé, puis redistribué parmi tous les pauvres. C'est la raison pour laquelle, de gauche à droite, il est proposé de limiter les exonérations fiscales et de trouver de l'argent caché pour le réinstaller dans les États.

    Ce discours s'incline de différentes façons selon lequel les courtiers sont désignés comme le seul responsable ou le parti pris des agences de notation financière est dénoncé, ce qui accuse encore le thermomètre en cas de fièvre. Mais surtout, "c'est la faute du système financier et de l'endettement", ou comment confondre la maladie avec le symptôme. Maintenant, il est impossible de séparer le bon capitalisme productif du mauvais capitalisme financier. Il n'y a pas d'une part une économie qui produit de la richesse et, d'autre part, une économie virtuelle, un système financier parasitaire; Il s'agit des deux côtés de la même réalité. Du début de l'économie capitaliste, cela ne peut pas fonctionner sans finances, c'est-à-dire le crédit, les marchés boursiers, la spéculation.

    Quels que soient les leaders, ils se moquent de nous lorsqu'ils exigent un contrôle rigoureux de la spéculation, car c'est tout le système qui, au stade actuel, a besoin de spéculation et de crédit. Les raisons les plus profondes de la crise actuelle ne doivent pas être recherchées du côté de la spéculation, ni du côté de l'endettement. Les récents revers financiers: la crise des subprimes, la crise de la dette, le marché boursier récurrent, le rôle des agences de notation, la menace de faillite des États ... tout cela est l'expression d'une crise Du capitalisme lui-même.

    En fait, le capitalisme est confronté à une contradiction récurrente: d'une part, il faut réduire (ou au moins limiter) les salaires pour réduire les coûts de production et maintenir les bénéfices. D'autre part, les consommateurs doivent avoir suffisamment de revenus pour acheter les produits produits.

    Après la Seconde Guerre mondiale, dans les pays d'Europe occidentale, d'Amérique du Nord et du Japon, l'expansion rapide de l'économie a permis de contenir et de développer les effets négatifs de cette contradiction. Les salaires ont été augmentés, mais la production a encore augmenté. Ils sont devenus des vendeurs dans de nombreux secteurs qui n'étaient pas auparavant, comme c'est le cas aujourd'hui avec l'éducation, la santé ou la sécurité. À moindre coût (en raison de l'effet de l'industrialisation et de la massification), un plus grand nombre de produits ont été fournis et favorisés par les prolétaires tout en conservant les bénéfices. Afin de développer la production de cette façon, la consommation devait absorber l'ensemble de la société, avec tout ce qu'elle signifiait: la publicité, la manipulation du désir, la production d'une grande quantité de déchets destinés à satisfaire les besoins sociaux. D'autre part, on appelait alors «le tiers monde» sous une domination coloniale ou post-coloniale qui permettait d'exploiter ses matières premières.

    La crise. Quelle crise ?

    la photo de Denis BeauchampLa crise. Quelle crise ?Pourquoi parler de crise ? La crise. Quelle crise ?

    Posted on 22 avril 2012 by risc , Merde in France (english) Textes en FrançaisLe nouveau capitalisme

    Tout cela a changé depuis la crise des années 1970 et la restructuration du capitalisme qu'il a provoquée. Les délocalisations des industries et des services ont donc réduit le coût de la main-d'œuvre dans le monde entier. La consommation a été soutenue par le développement du crédit, qui est la dépense publique (et la dette publique) ou privée. Mais ce même système est épuisé, comme en témoigne la crise qui a débuté en 2007. L'accident de 2008 ne peut être réparé que par une expansion massive de l'endettement de l'État.


    Le montant de cette dette, désormais impossible à rembourser, est l'expression concrète de cette impasse. La crise de la dette publique en Europe et les perspectives de chute grecque, désormais très réelles, en sont la preuve. Le système financier n'est pas la cause de la crise, au contraire, c'est lui qui a permis à la crise, provoquée par la contradiction récurrente du capitalisme, d'exploser si tard.

    À l'heure actuelle, tout cela frappe les États sous la forme d'une crise budgétaire et de divers programmes d'austérité. Dans toute l'Europe, on nous dit que nous vivons au-dessus de nos moyens, que nous devrons travailler plus fort et resserrer nos ceintures. Face à cette situation, beaucoup se tournent vers l'état comme s'il s'agissait de qui permet d'imposer des limites aux «désalignements du marché».

    "Avec plus de pouvoir d'Etat pour diriger / contrôler le système financier, nous pourrions construire une économie plus sociale et plus prospère". Mais le discours anti-libéral s'oppose à des preuves

    1 Anti liberalaux rêvent de revenir à un état qui les protégeait du capitalisme, en dépit du fait que la fonction de l'État est d'assurer son bon fonctionnement. Dans ces conditions, sa politique conduit simplement à de nouvelles formes de patriotisme économique, à des mesures plus ou moins protectionnistes pour tenter de prévenir la relocalisation et même le nationalisme. : L'Etat n'est pas qui s'oppose à la sphère de l'économie, est dans une relation d'interdépendance totale avec l'économie. La raison en est simple: vous devez utiliser l'argent pour financer vos projets. Lorsque l'économie commence à ralentir, elle limite et atténue son action. Avec la réduction de ses moyens financiers, l'État est réduit à la gestion de la pauvreté de plus en plus répressive.

    Concrètement aujourd'hui, les États ont seulement deux options à choisir entre deux politiques: l'austérité ou la création monétaire drastiques, c'est-à-dire la fabrication de billets de banque. Le premier conduit à une récession violente, la seconde à l'explosion de l'inflation incontrôlable.

    Le chômage se développe, et la misère et la barbarie risquent de s'étendre de façon spectaculaire, peut-être interrompue par certaines phases de réactivation.Les nouveaux pauvres :

     La crise provoque-t-elle de nouvelles pauvretés ? Les effets économiques, un temps amorti par le système social français, affectent désormais les personnes en situation fragile. Les conséquences sont d'une ampleur sans précédent, rapporte l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale. Quelles sont les initiatives sur le terrain ? La rédaction de KTO vous propose état des lieux et réflexion : 90 minutes en direct, pour stimuler les actions de proximité.

    Emission du 18/03/2010
     

     
     

     

    Depuis

     

    Depuis 2008, nous sommes rentrés dans une crise du capitalisme d’une ampleur comparable à la crise de 1929. Si une série de phénomènes déjà bien présents : endettement massif, pauvreté, chômage, etc, s’accélèrent, la perspective de changements importants et rapides de notre mode de vie s’ouvrent dans une mesure qu’il est encore difficile d’estimer. Une chose est sûre : comme le récitaient en cœur les médias britanniques durant les émeutes de l’été 2011, le business doit continuer.


    Alors, à quoi servent ces considérations de découragement? Qu'allez-vous insister pour que la crise qui a débuté en 2008 risque de devenir plus profonde? Pourquoi se réjouir lorsque nous risquons de subir ses conséquences et d'être le premier affecté? Et plus encore lorsque le capitalisme a montré jusqu'à maintenant qu'il pourrait surmonter ses crises. Même cela était un système en "crise permanente".

    En fait, il n'y a pas de contradiction fondamentale entre dire que la crise s'est approfondie ces dernières années et que le capitalisme est en quelque sorte une crise permanente: la crise peut être analysée en même temps qu'un mode de fonctionnement ordinaire du capitalisme et Possibilité de repenser leur propre existence. Le capitalisme est ce jeu qui comprend sa contradiction dans ses propres règles, et qui pourrait donc avoir tendance à sa propre abolition, mais la réalité est que c'est la lutte de classe, c'est nous qui devons le faire.

    Il est clair que la crise actuelle pourrait être résolue par des moyens historiquement utilisés par ce système dans des contextes comparables: guerre (s), destruction massive des moyens de production et de la population active. Cela pourrait aussi durer longtemps dans un processus continu d'appauvrissement pour la plupart d'entre nous, agité par des explosions mortes, même des conflits tout-contre-ensemble (concurrence entre groupes, racisme ...).

    Cependant, on peut aussi penser que, pendant une crise prolongée et sérieuse, les automatismes sociaux, les habitudes, l'affaiblissement et la disparition. Beaucoup de gens pourraient repenser ce qu'ils considéreraient comme naturel, inévitable. Et, en effet, les crises sont les moments les plus propices à l'interrogation du capitalisme.

    Alors, pourquoi cette analyse (qui est plus ou moins la seule chose confirmée aujourd'hui par la crise récente) est-elle si peu attentive? Pourquoi est-il si difficile d'admettre aujourd'hui que notre système est épuisé? Tout d'abord, personne ne veut vraiment imaginer la fin du capitalisme. La seule idée soulève la panique. Tout le monde pense qu'ils ont très peu d'argent, mais ils se sentent tous menacés. Maintenant, c'est l'argent, mais aussi la marchandise, le travail, la propriété et l'État qui doivent être attaqués.

    La disparition de cette société représente une telle agitation que ce n'est pas nécessairement doucement. Cependant, nous ne sommes pas condamnés à essayer de sauver l'économie qui nous émerveille et nous écrase. Nous pouvons contribuer à sa disparition. Pas pour rien, mais pour un monde sans État et sans classes, un monde pour tous, sans exploitation ni domination.

    _________________

     1) Les anti libéraux rêvent  de revenir à un état qui les protège du capitalisme malgré le fait que la fonction de l'État est d'assurer son bon fonctionnement. Dans ces conditions, sa politique conduit simplement à de nouvelles formes de patriotisme économique, à des mesures plus ou moins protectionnistes pour tenter de prévenir la relocalisation et même le nationalisme.

    International bulletin about crisis – Paris

    Les riches sont plus riches, et après ?

     

     - Le Japon à l'envers   Contact   Partager ce blog 
    Sans-abris à Ôsaka, avril 2012 (DR/Mathieu Gaulène) Comprendre le capitalisme japonais - citoyen actif - Les blogs : Capitalisme et racisme - International Bolshevik Tendency :, Conférence-débat > "Haïti, problèmes et perspectives un an après le séisme" avec Camille Chalmers

     

    Rapport d’Oxfam : les riches sont plus riches, et après ?  COST • 18/01/2016 Blue Monday : l’enfer, c’est la joie des autres

    C'est normal, les riches c'est fait pour être très riches et pauvres très pauvres !

    Les tenants de la théorie du « ruissellement » ou « trickle down » ( Trickle Down Economics Explained: US History Review - Keith Hughes, Trickle Down Economics Explained: US History Review - Keith Hughes) ) , selon laquelle les revenus des plus riches contribueraient à la croissance, ont du souci à se faire : des économistes du Fonds monétaire international (FMI) contestent ouvertement cette approche. Dans une étude sur les causes et les conséquences des inégalités, présentée lundi 15 juin, ils établissent au contraire que, plus la fortune des riches s’accroît, moins forte est la croissance.

     

     humour 104.jpg

    A lire : Enquête. Londres : la gentrification est-elle l’ennemie du peuple ?ENQUÊTESROYAUME-UNITHE GUARDIAN - LONDRES

    Dans cette lignée, (Depuis les années 50, jusque vers la fin des années 70 ), le mot a une signification proche de social-libéralisme. Dans ce sens Donald Moggridge présente John Maynard Keynes comme l'un des premiers néolibéraux à défaut de meilleur terme pour le qualifier[3]. Quoi qu'il en soit cette forme de libéralisme émerge à la même époque que l'ordolibéralisme allemand avec lequel il est intéressant de le comparer.

    À partir des années soixante-dixMilton Friedman et de Friedrich Hayek le mot néo-libéralisme prend un autre sens. À partir de Michel Foucault, le néolibéralisme est alors présenté comme une technique de gouvernement, une politique économique et sociale étendant l'emprise des mécanismes du marché à l'ensemble de la vie. ,. Le contexte économique marqué par la fin du système de Bretton Woods relance les discussions entre écoles économiques et leur intensité a contribué à populariser ce terme.

    Dans le débat contemporain, (il est vrai très controversé, sinon polémique depuis les années 70 ), le terme « néolibéral » est couramment utilisé par les courants critiques du libéralisme pour qualifier leurs adversaires.

     "Modele" allemandÉtat libéral dégénéré ,  C’et pas nous, c’est eux… Ne nous en prenons pas aux effets, attaquons toujours les causes !Bakounine

     

    . La plus grande économie du monde, lors de la période la plus inventive et la plus dynamique de l’histoire de l’humanité, est le reflet d’un système néolibéral « Le moteur du mode de production capitaliste, c’est l’accroissement constant des profits » dans un système de planète finie..Elle consiste aussi a mettre toujours plus de pression.

     

     

     « La crise » économique a effacé « vingt ans de progrès »

    Pour y parvenir en situation de crise, il faut diminuer encore plus le coût global du travail (augmentation de la productivité, création de zones franches, réduction de taxes et de charges sociales…) et, pour cela, rendre le travail de plus en plus flexible et précaire (horaires et durée des contrats au gré du patronat, travail par intérim ou en sous-traitance, externalisation forcée de travailleurs obligés de se mettre à leur compte…).

    Pour éviter la surchauffe de son économie, qui croît au rythme de plus de 6 % par an, le Brésil veut réduire ses dépenses publiques afin de freiner l'activité. Avec 0,1 % de croissance au premier trimestre 2010, la France entend elle aussi réduire de façon drastique ses dépenses publiques. Cherchez l'erreur

     

    piotr kropotkine,citation,anarchisme

    n A lire État libéral dégénéré , Grande Bretagne : Un contrat Ultralibéral - L’indigné Révolté

    Noise & Resistance fabrique des pauvres

    L'Afrique, nouvel eldorado des Blancs pauvres :

    Documentaire sur la guerre à Alep en Syrie réalisé par ... - YouTube:

    Syrie, dans l'enfer d'Alep (Ligne de Front) - YouTube :

    Alep Syrie , vivre avec la guerre documentaire - YouTube :

    Documentaire - Le crépuscule des Assad (Syrie - Arte)

    Syrie - Dans l'enfer de la répression :

    Génération Ferré

    Merci patron


    votre commentaire
  • n

    n

    « La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter". 
     
    A teenage pupil opens fire at a high school in a southeastern French town, wounding at least three people http://aje.io/gm8e Europe France
     
    À chaque évènement ou fait divers, de fausses informations envahissent la toile. Le Figaro vous propose un guide simple pour ne pas tomber dans le piège.
     
    Difficile d'être parents d'un ado en crise ! ;)
     
    Carrie (1976) - Original Trailer
     

     

     
    Carrie 1976 Full Movie Online Watch ; Chante Ton Bac D'abord Créé le vendredi 10 juin 2016
     
    «l'acte fou d'un jeune homme fragile et fasciné par les armes à feu»
     

    Graines de violence

     Un film de Cédric de Bragança.

     

    Documentaire de 96 min diffusé en prime time sur France 3 en janvier 1999.
    Cédric de Bragança a suivi pendant plusieurs mois le quotidien des jeunes d'un foyer pour délinquants dans le Nord.
    Documentaire : Centre spécial pour filles rebelles

     

    L'adolescent qui a affirmé avoir voulu cibler 8 à 14 personnes par "ressentiment"jeudi dans son établissement, et l'un de ses amis, complice présumé, ont été présentés à un juge en vue de leur mise en examen pour tentatives d'assassinat.Selon elle, le lycéen cherchait «un ou des élèves en particulier»: le tireur «aurait poussé la porte d'une salle de classe imaginant que l'élève ou les élèves qu'il cherchait étaient dans celle-ci», a-t-elle raconté. «Constatant qu'il s'était trompé, il l'a refermée aussitôt. Donc ce n'était pas aveugle sa démarche, il avait bien un but.»

     

    Les motivations de son acte semblent liées aux mauvaises relations qu'il entretenait avec d'autres élèves de son lycée, excluant tout mobile terroriste, selon la procureure. Son profil Facebook fait toutefois apparaître un profil inquiétant

    Une fusillade en rappelle une autre
     
    Une fusillade en rappelle une autre
     

     

    C'est pas sorcier -ADOLESCENCE : Vive la crise !

     On aime beaucoup


    Watch Elephant Watch Movies Online Free

     

    Elephant "HD" Pelicula Sub. ESPAÑOL [Descarga] "MEGA!"

    Genre  SF Post Nucléaire
    Akira Trailer - YouTube Inspiré par le cinéma anglosaxon des années 70, cette fresque cyber-punk imagine un Japon apocalyotique ou sillonent " Néo-Tokyo"  de jeunes motards drogués. Culte.

      

    Film documentaire  Amy
    Réalisé par On aime beaucoup


    PELICULA COMPLETA AMY sub GOOD
    Film documentaire d'Asif Kapadia. : Amy Winehouse, morte a 27 ans, a été l'une des icones filmées en permanence. Cette masse de documents tisse une chronique triste à pleurer.

    Amy Winehouse l'histoire de sa vie - Documentaire - YouTube Documentaire : Spécial Amy Winehouse - 2007 Entretien Asif Kapadia : “Amy Winehouse compartimentait sa vie de façon très hermétique” Bruno Icher Publié le 13/07/2015


    Control
    Drame réalisé en 2007 par Anton Corbijn Official Control Trailer [Anton Corbijn  
     

    A voir   A lire Control , Control - l'indigné révolté  , Control - full movie - full movie

    Manon, une adolescente tourmentée de 15 ans, vit avec sa mère dans une HLM. Une nuit, au cours d'une crise de boulimie, elle plante un couteau dans le ventre de sa mère. Miraculeusement sauve, celle-ci est hospitalisée quelques jours. Parallèlement, le juge pour enfants saisi de l'affaire oriente Manon vers un centre éducatif fermé. Tout en découvrant les rigueurs de l'institution, Manon affronte les clans des pensionnaires du centre. Notamment Lola, visiblement chef de bande qui, en compagnie de ses complices, cache du cannabis sous le lit de Manon pour la mettre en difficulté avec les autorités...

    3 x Manon - Épisode 1
     

     

     
     


     

     

    n

     

    A lire 3 x Manon

    Interview Chante Ton Bac D'abord - YouTube

    La jeunesse a donné lieu à une surabondance de documentaires, traités sur des modes qui varient rarement. Peu de films de fiction prennent leurs distances avec le réel autant que les comédies musicales ; au point qu'en marier le principe chanté à celui d'un documentaire relève inévitablement d'un coup de force esthétique, d'une torsion ou d'une hybridation. Ce qu'un genre réclame de spontanéité, l'autre l'exige en préméditation. De la tension entre ces deux modes de représentation, David André a tiré l'originalité deChante ton bac d'abord, qui se concentre sur un groupe d'élèves de terminale d'un lycée de Boulogne-sur-Mer.

     
    Trois filles et deux garçons, qui nous séduisent d'autant plus que, à la finesse d'observation dont le documentaire témoigne — faisant part de leurs espoirs et de leurs doutes à cet « âge des possibles » que la crise met sous conditions —, s'ajoute une dimension particulière induite par les chansons. Onze titres écrits par David André à partir de leurs propres mots et qu'ils chantent d'une voix plus ou moins assurée, livrant leurs états d'âme avec une justesse jamais prise en défaut. Ce qui aurait pu n'être qu'un procédé charmant se révèle un puissant mode de révélation de l'intime, suggestif et propice à la pleine expression de leurs sentiments. Au point qu'à la toute fin du film on se surprend à avoir de la peine à quitter Alex, Caroline, Gaëlle, Rachel et Nicolas, tant on s'est attaché à eux. 
     
    Journal d'une ado hors norme - Bande annonce
    En 1996, Rachel, surnommé Rae, sort de l'hôpital psychiatrique où elle a passé quatre mois. L'adolescente en surpoids et manquant de confiance en soi, est récupérée par sa mère. Cette dernière lui confie qu'elle héberge son petit ami, un Tunisien en situation irrégulière. Peu après, Rae retrouve ses amis, non sans appréhension à cause de sa fragilité psychologique. Elle est néanmoins heureuse de retrouver Chloe, Archie et les autres...

    Persepolis est un long métrage d'animation franco-américano-iranien réalisé par Vincent Paronnaud et Marjane Satrapi, sorti en France le 27 juin 2007. Le film s'inspire de Persepolis, la bande dessinée autobiographique de Marjane Satrapi. Wikipédia

     


    The Virgin Suicides - Kirsten Dunst, Josh Hartnett, James Woods Movies

    Virgin Suicide - l'indigné révolté  : The Virgin Suicides 1999 || Kirsten Dunst, Josh Hartnett, James Woods Virgin Suicides (film 1999) - Drame - Critique - Télérama.fr : The Virgin Suicides: A NovelEntretien avec le romancier Jeffrey Eugenides - France Culture

     
    LAST DAYS -2005- A Gus van Sant film about Kurt Cobain-FULL MOVIE 

    LAST DAYS -2005

    Persepolis (Bande-annonce) - YouTube

    Persépolis: projection à Montréal le 21 mars 2012 au cinéma Beaubien en soutien avec Nabil Karoui, propriétaire de Nessma Tv qui subira un procès le 19 avril pour avoir projeté ce film sur sa chaîne de télévision. 

    Persepolis Créé le dimanche 05 février 2017

    Persepolis Par Enkolo dans Accueil le 


     Dimanche 14 20:55 - 21:45
    Journal d'une ado hors norme
     Série Saison 01 - Episode 01

    Virgin Suicide Créé le dimanche 19 février 2012 

    Le mal-être à l'adolescence
    Le mal-être à l'adolescence. Une aide et des soins personnalisés

    Ecoutons les enfants : "L'adolescence, tout le monde le vit mal"
     Les Révoltés 

    Génération ingouvernable

    Persepolis 

    Tokyo Freeters Par Enkolo dans Accueil le 

     3 x Manon

     

    n


    votre commentaire
  • n Daech chargée d’exporter le terrorisme ENQUÊTES IRAK

    Publié le 11/08/2016 - 10:16

    Dessin de Stephff

     

    Timeline: Deadly attacks in Europe  La chronologie des attaques majeurs de bombes, de fuissillades et de voitures béliers en Europe au cours de cette année écoulée . Les attentats terroristes en Europe ont causé près de 2 400 morts depuis 2001

      n" Moussa Oukabir a 17 ans, et il a la haine. Si bien qu'hier, il a tué à Barcelone. IL faudra quand même un jour comprendre comment et pourquoi ces si jeunes se font tourner la tête au point de devenir des assassins..."

     

    Essayons de comprendre les rouages et enjeux


    Bande-annonce : La Désintégration - vidéo Dailymotion

    «La désintégration» : le film prémonitoire sur la tuerie de ToulouseLa désintégration : film choc sur le terrorisme - vidéo Dailymotion , CINÉMA. Quand les kamikazes font rire | Courrier internationalSoldats d AllahCréé le dimanche 08 mai 2016 

     

    Dans mon analyse c'est le totalitarisme islamique qui va l'emporter parce qu'il s'appuie sur une divinité et une jeunesse qui n'a pas peur de la mort, alors que la mondialisation s'appuie sur l'argent, le confort, des choses futiles et périssables"

    Et le totalitarisme fasciste n'a rien a envié aux totalitarismes islamique. Ils pourront comme les religions se partager les cartes du monde en vue de garder dans leurs escarcelles

    Nihilisme, salafisme, géopolitique : les multiples ressorts de la radicalisation djihadiste

    Une étude sociologique menée directement auprès de djihadistes permet de mettre diverses théories à l’épreuve du terrain.

    Comment devient-on djihadiste ? Depuis les attentats de janvier 2015 à Paris, beaucoup a été écrit sur ces Français qui ont décidé de partir en Syrie ou sur d’autres théâtres de combats, ou de frapper sur le territoire national au nom d’un islam radical.

    Les chercheurs sont divisés sur les ressorts de leur engagement. Plusieurs théories s’affrontent. Certains mettent en cause une lecture salafiste de l’islam, d’autres une révolte générationnelle nihiliste, d’autres encore des facteurs psychologiques ou géopolitiques.

    Au terme de cette étude, publiée le 7 août, peut-on en conclure qu’il existe des constantes dans la radicalisation d’un individu ? Oui, répondent les auteurs de l’enquête, à condition de raisonner en termes de processus plutôt que de seuls déterminants psychosociologiques, pour pouvoir « mettre en résonance les causes structurelles et les choix individuels qui vont construire un parcours militant de plus en plus violent ».

    Pas de passé militant

    Parmi les caractéristiques que l’on retrouve fréquemment, figure le fait que presque aucun de ces hommes n’a de passé militant et ne dit avoir été victime de discrimination en amont de son implication dans une entreprise terroriste.

    « Tous arrivent tardivement à la religion, explique Romain Sèze. Ce sont des “born again” [venus à la foi à l’âge adulte] ou des convertis. Cet apprentissage tardif est individualisé, le plus souvent autodidacte dans un premier temps. ...

    n Sur la base de témoignages d’anciennes recrues de l’organisation terroriste et après avoir analysé des milliers de documents des services de renseignements occidentaux, la journaliste spécialiste du djihadisme au New York Times détaille les rouages de l’Emni, l’unité de l’EI qui a pour mission d’exporter la terreur.

    "Dans mon analyse c'est le totalitarisme islamique qui va l'emporter parce qu'il s'appuie sur une divinité et une jeunesse qui n'a pas peur de la mort, alors que la mondialisation s'appuie sur l'argent, le confort, des choses futiles et périssables"


     Et le totalitarisme fasciste n'a rien a envié aux totalitarismes islamique. Ils pourront comme les religions se partager les cartes du monde en vue de garder dans leurs escarcelles

     

    Bastille Day  - YouTube 
     

     
    ✔ @SimNasr#UK L'#EI revendiqué l'attentat de #Londres qualifiant les assaillants de "cellule sécuritaire" pic.twitter.com/cjS7rzSNw3"Cellule sécuritaire" = cellule dormante

    L’attaque à la voiture bélier : un mode opératoire de plus en plus fréquent en Europe Ce type d’attaques serait le signe d’un terrorisme « low cost », pratiqué par des individus isolés et autoradicalisés, plus facile à perpétrer sans l’appui logistique d’une organisation.

    » Lire aussi - Iran : deux attaques simultanées en plein coeur de Téhéran

    Loin de signifier la fin des attaques terroristes, cette formation de cellules clandestines annonce plutôt d'autres modes opératoires sous forme d'attaques suicides. D'une extrême violence, ces attaques se sont déjà intensifiées ces dernières semaines en Irak et en Syrie. Même avec une structure centrale détruite et moins d'argent, Daech reste donc une menace, aussi bien au Levant qu'en Europe

    Al-Adnani, chef de l'Emni
    À la tête de cette organisation secrète, on retrouve le porte-parole de l'État islamique Mohammed al-Adnani, également responsable de la propagande. Né dans le nord de la Syrie, cet homme âgé de 39 ans est un personnage discret, dont on sait peu de chose. Même les combattants les plus entraînés n'ont jamais vu son visage. Le djihadiste allemand Harry Sarfo dit l'avoir rencontré une fois au moment de prêter allégeance à l'État islamique. Mais il n'a jamais pu le voir: l'entourage d'al-Adnani ayant pris soin de lui bander les yeux lors de l'entretien.

    Des intermédiaires «propres» pour ne pas se faire repérer





    Emni, la branche secrète de l'organisation État islamique - YouTube

     

     

     n L’année dernière, persuadé de répondre à l’appel de la foi, Harry Sarfo décide de quitter la ville ouvrière de Brême [en Allemagne] pour rejoindre les rangs de l’organisation Etat islamique (EI). 

    Ils parlaient très ouvertement de la situation, disant qu’ils avaient déjà plein de combattants vivant dans des pays européens et prêts à passer à l’attaque, déclare Sarfo, qui a accepté de se confier au New York Times depuis sa prison de haute sécurité, dans les environs de Brême. Et ça, c’était avant les attentats de Bruxelles et de Paris.”

    S’il est bien implanté dans certains pays européens, le réseau terroriste a néanmoins besoin de nouvelles recrues dans des pays comme l’Allemagne et le Royaume-Uni, poursuivent les hommes encagoulés.

     “Ça ne vous dérangerait pas de rentrer en Allemagne ? demandent-ils à Sarfo. Parce que c’est ça qui nous serait utile.” “Ils répétaient sans cesse qu’ils voulaient monter des attaques simultanées : que toute une série d’attentats se produisent en même temps en Grande-Bretagne, en Allemagne et en France”, se souvient Sarfo.

    Ces hommes appartenaient au service de renseignements de l’organisation Etat islamique – “Emni” en arabe –, une branche de l’organisation chargée à la fois de la police interne et des opérations extérieures pour exporter la terreur au-delà des frontières syriennes, révèlent les quelques milliers de pages de rapports des services secrets français, belges, allemands et autrichiens qu’a pu consulter le quotidien américain. 

    A lire Enquête. Emni : la cellule de Daech chargée d’exporter le terrorisme

    b Avec son « buzz » permanent, Aamaq, aujourd’hui dans le collimateur de la coalition internationale, est le bras armé médiatique de l’organisation Etat islamique.

    L'Europe aujourd'hui c'est ça !

    mposible de prévenir un acte terroriste sauf avoir plusieurs vie et de recommencer a eéro comme Denzel Washington dans déjà ❀ Deja Vu 2006

    The Siege 1998 Bruce Willis ✪ Bruce Willis Movies, Denzel Washington, Annette Bening


    The Siege 1998 on Vimeo

    Tout se passe comme si les sociétés occidentales ne pouvaient pas penser le djihadisme en dehors du registre de la psychiatrie.

    Citation de Frédéric Pichon est géopolitologue, spécialiste du Moyen-Orient. Auteur d'une thèse de doctorat sur la Syrie et chercheur associé à l'Université de Tours, il est l'auteur de Syrie, une guerre pour rien(éd. du Cerf, 2017)

    What's driving the ISIL attacks? Professor Gilles Kepel on what motivates ISIL attacks, and we debate Aung San Suu Kyi’s stance on Rohingya.

    09 Jun 2017 1 Human RightsMiddle EastISIS

     

    In this week's UpFront, political science professor Gilles Kepel weighs in on ISIL attacks and what he calls "third-generation jihadism". 

    And in the Arena, we debate whether Myanmar's de facto leader, Aung San Suu Kyi, is intentionally ignoring the plight of the Rohingya, or whether she is incapable of stopping the violence owing to constraints by the military. 

      after Sad but strong! Ns en avons vaincu , résisté à  . ? ditsent les andco

     Selon le chef de la police espagnole Josep Lluis Trapero, l'explosion d'un logement à Alcanar serait liée aux attentats de Barcelone et de Cambrils. Selon lui, les auteurs des deux attentats préparaient une "attaque de plus grande envergure

    Ne pouvant plus perpétrer des attentats « de l’amplitude espérée », les djihadistes ont décidé de commettre une double attaque « plus rudimentaire, dans le sillage des autres attentats perpétrés dans les villes européennes », a expliqué le chef de la police catalane

    Les autorités catalanes auraient-elles mis trop de temps à reconnaître la gravité du phénomène ?

    «Quant à savoir si la cellule des douze djihadistes a agi seule ou fait partie d’un réseau encore plus vaste, « vu le nombre de personnes impliquées et la relative complexité des attentats, on ne peut exclure qu’il puisse y avoir un lien significatif entre les suspects et des responsables de l’Etat Islamique » affirme le chercheur

    Source 3 Espagne : les terroristes avaient probablement un projet plus meurtrier

    L' préparerait une attaque , estime un ancien responsable israélien ►►

    Leena Malkki, spécialiste du terrorisme à l’Université d’Helsinki, a déclaré à la radio-télévision publique YLE qu’il n’y avait pas encore de raison de croire qu’il y avait un lien entre les attentats de Turku et d’Espagne. Cependant, « beaucoup de pays européens parlent de la radicalisation des jeunes Marocains », a-t-elle souligné.

    source : ISIL claims responsibility for van attack in Barcelona : WATCH: What's driving the ISIL attacks?,   Suivez notre live sur les attentats en Espagne : Plus d'information dans notre live sur les attaques terroristes en Catalogne

    Of the estimated 30,000 or so foreign fighters who have travelled to Syria and Iraq since 2011, more than 5,000 came from Western Europe : On estime a 30 000 le nombre de combattants qui ont voyagé vers la Syrie et l'Irak depuis 2011, 5000 sont revenus en Europe"

     Le risque de retour dans leurs pays des combattants de Daesch n'est pas négligeable.  les terrifiants récits des enfants-soldats de  Les terrifiants récits des «lionceaux» de l'État islamique Par Jean Chichizola  le 06/06/2017

     

    OPINION: Brussels attacks - EU's 'terror' problem will get worse

     L' a utilisé des ventes fictives sur pour envoyer de l'argent à ses opérateurs américains ►►

    09 Jun 2017  War & ConflictISISMiddle East

    COMPTE RENDU Attentat de Londres : comment Aamaq est devenue l’« agence attentats » de l’EI 5 Madjid Zerrouky

    Afghanistan: pas de bol pr . Après la mort de son 3ème chef en 1 an, Abdul Rahman, le favori pr succéder à Abou Sayed, lui aussi éliminé.


    Pour le chercheur Gilles KEPEL l'organisation terroriste n'a plus besoin de commanditer des attentats. Des électrons libres réalisent ses objectifs "Dans un INTERVIEWLa spécialiste de l'Irak Myriam Benraad analyse les enjeux et les conséquences du terrible attentat qui a frappé la communauté chiite de Bagdad dimanche.Il semble que la perte de territoire par Daech se traduise en recrudescence d'actes de terrorisme… Et un retour a la guerre asymétrique fait d'attentats suicide  Cet attentat nous montre, que, contrairement à ce qu'on avait pu croire en 2014, Bagda et les villes occidentales d n'est pas une enclave sécurisée, et que l'État islamique y est bien implanté.Ainsi Le ramadan 2016 marqué par un nombre record de victimes de l’Etat islamique POST DE BLOG

    L’Etat islamique et Al-Qaida, toujours dangereux selon l’    L’Etat islamique et Al-Qaida, toujours dangereux selon l’ONU


    La nouvelle arme des djihadistes : faire dérailler les trains Dans le dernier numéro de son "magazine", Al-Qaïda invite ses membres à s'attaquer au réseau ferroviaire en Europe et aux États-Unis.

     L'imagination des djihadistes est sans limites. Après l'attaque à la camionnette, place à un autre mode opératoire : le déraillement de trains. Dans le dernier numéro d'Inspire, le magazine édité par Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), l'organisation fondée par Ben Laden encourage ses adeptes à créer la terreur en détruisant des voies ferrées en Europe et aux États-Unis. Et le journal de fournir le mode d'emploi de l'outil capable de les aider dans leur projet. « Facile à concevoir et pratique pour masquer vos traces après l'opération », mentionne-t-il. Autre avantage : il ne requiert aucun martyr et l'opération « peut donc être répétée ».

    En effet, Al-Qaïda entend bien profiter de la déconfiture de Daech pour retrouver son lustre. De nombreux combattants orphelins la rejoignent et ses forces s'élèveraient déjà à 10 000 hommes. Un nombre encore loin des 40 000 djihadistes recensés par l'État islamique à son apogée. Mais Hamza Ben Laden pose les fondations de son empire...

     Selon l'ONU l' et conservent des capacites Une bascule des moyens de vers l'?  

    n Nihilisme, salafisme, géopolitique : les multiples ressorts de la radicalisation djihadiste Par Cécile Chambraud

    Combattants solitaires de Daesch Créé le lundi 04 juillet 2016, 29/07/2016 L'histoire sans fin contre le terrorisme,  n Afghanistan, le prix de la vengeanceCréé le samedi 27 juin 2015, Daech, naissance d'un Etat terroriste Créé le samedi 27 juin 2015, 24/07/2016 Afghanistan, le prix de la vengeance

     

    [PDF]Explaining the appeal of Islamic radicals - eScholarship


    Qu'est-ce qu'un terroriste ? , Emni, la branche secrète de l'organisation État islamique - : citoyen actif, Enquête : EI chargée « d’exporter la terreur Par Enkolo dans Accueil le Combattants solitaires de Daesch

    votre commentaire
  • n

    «On a fait des livres sur les intérêts des princes ; on parle d’étudier les intérêts des princes : quelqu’un a-t-il jamais parlé d’étudier les intérêts des peuples ?» de Chamfort

    Extrait "La guerre de l'ombre au Sahara" - ARTE - YouTube

     

     

     

    L'accord de paix signé samedi 20 juin à Bamako est censé  tourner la page du jihadisme dans cette partie du Sahel qui a connu une série de rébellions touareg depuis les premières années d'indépendance du pays, en 1960. En 2012, cette vaste région a été transformée en sanctuaire et en base d'opérations jihadiste, jusqu'au lancement à l'initiative de la France de l'opération Serval en janvier 2013.       
     

    Dans notre dossier : un documentaire qui décrypte la forte présence militaire américaine sur le continent et l'envers des récentes opérations militaires en Libye et au Mali, des repères géographiques et chronologiques sur cette guerre au Sahara, et une infographie sur l'internationale jihadiste. 

    Comprendre la situation au Mali en 5 minutes

    n

     

     [#jdef] Spécial "Mali, un an après"   Shadow War in the Sahara: Western Military in N.Africa | Documentary - GorwFilm

    «On a fait des livres sur les intérêts des princes ; on parle d’étudier les intérêts des princes : quelqu’un a-t-il jamais parlé d’étudier les intérêts des peuples ?» de Chamfort

     

    Extrait "La guerre de l'ombre au Sahara" - ARTE - YouTube

     

     

     

    Comprendre la situation au Mali en 5 minutes

    n

    En 2012, le nord du Mali était tombé sous le contrôle de rebelles touaregs et de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda.  Les groupes jihadistes qui avaient pris le contrôle du nord du Mali en ont été en grande partie chassés à la suite du lancement en 2013, à l'initiative de la France, d'une intervention militaire internationale, qui se poursuit actuellement.

    Guerre au Mali: le début.

     

     

    Guerre de l'ombre au Sahara | ARTE Info

    Guerre de l'ombre au Sahara | ARTE Info : “Guerre de l'ombre au Sahara” - Mondafrique

     Signé en 2015, l’accord pour la paix et la réconciliation est mis en péril par un pouvoir central passif, une rébellion fragmentée et un djihadisme en constante recomposition.

     

    La région sahélo-saharienne est au bord d’une explosion de violences sans précédent, décrypte le journaliste mauritanien Mohamed Fall Oumère, spécialiste des mouvements terroristes.

    L’image postée sur les réseaux sociaux le 2 mars a de quoi inquiéter les états-majors de la France et de ses alliés au Sahel : Iyad Ag-Ghali, le chef incontesté du mouvement Ansar Eddine, entouré par les représentants de quatre autres organisations djihadistes actives au nord du Mali et dans le Sahel en général.

    Il s’agit de la fusion de ces mouvements et katibas en une seule organisation ayant pour objectif « le soutien à l’islam et aux musulmans » (Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, GSIM). L’émir du mouvement, dont c’est là l’acte de naissance, n’est autre que le chef touareg Iyad Ag-Ghali.

     

    Lire aussi :   Les groupes djihadistes s’unissent au Sahel

     [#jdef] Spécial "Mali, un an après"


     

    Au Nord Mali, la situation s'enlisse dans une guerre asymétrique faite d'acte de guérilla urbaine : Le nord du Mali est tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes djihadistes liés à Al-Qaïda. Ces groupes en ont été en grande partie chassés à la suite du lancement en 2013, à l'initiative de la France, d'une intervention militaire internationale, qui se poursuit actuellement. Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères, malgré la signature en mai-juin 2015 d'un accord de paix censé isoler définitivement les djihadistes. Longtemps concentrées dans le Nord, les attaques djihadistes se sont étendues à partir de 2015 vers le centre, puis le sud du pays, y compris à Bamako. 

    Dans notre dossier : un documentaire qui décrypte la forte présence militaire américaine sur le continent et l'envers des récentes opérations militaires en Libye et au Mali, des repères géographiques et chronologiques sur cette guerre au Sahara, et une infographie sur l'internationale jihadiste. 

     Shadow War in the Sahara: Western Military in N.Africa | Documentary - GorwFilm

     

    Sans paix, sans démocratie, pas de développement

    La paix est loin d’être assuré dans le nord du pays, où les groupes armés continuent de sévir. Sans cette paix, on ne peut envisager de démocratie, encore moins de gouvernance, parce qu’une bonne partie de la population se trouve exclue de fait. Sans la paix, sans la démocratie, il n’y a pas de développementpossible.

    Pis, le pourrissement de la situation et l’incapacité de l’Etat malien à imposer son autorité sur son territoire ont favorisé l’éclatement de nouveaux clivages sur une base ethnique. C’est ainsi que la problématique peule est venue compliquer une situation qui l’était déjà. Une guerre civile est déjà en gestation au Mali, où la communauté peule subit un arbitraire qui profite largement aux organisations djihadistes, notamment la Katiba du Macina, une aile d’Ansar Eddine dirigée par Amadou Koufa.

     

    2015.

     
    Mali and Burkina Faso join forces against armed groups

    Cette attaque, comme la plupart de celles perpétrées au Mali ces derniers mois, a été revendiquée par une nouvelle alliance entre djihadistes du Sahel liés à Al-Qaïda, dirigée par le chef islamiste touareg malien Iyad Ag Ghaly, dans un communiqué diffusé vendredi sur les réseaux sociaux.

     

    Cette nouvelle alliance djihadiste, "le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans", a indiqué avoir tiré au mortier sur le camp des forces internationales à Kidal.

     

    Deadly attack targets army base in Burkina Faso http://aje.io/ezgt

    Lire aussi :   Après le nord, le centre du Mali menace à son tour de s’enflammer

    Lire aussi :   Les nouvelles menaces contre la France de l’émir d’Al-Qaida au Sahel

    Embrasement général

    Les activités de ces groupes ne se limitent plus aux opérations dans le nord du Mali, mais s’étendent vers le Burkina Faso, deviennent plus fréquentes auNiger et visent la Côte d’Ivoire, bientôt la Guinée et pourquoi pas le Sénégal. La mutualisation de l’expérience et des capacités de nuisance des mouvements djihadistes ne peut qu’inquiéter la France et les pays de l’espace sahélo-saharien.

    Le choix d’Iyad Ag-Ghali comme chef du nouveau mouvement et la présence d’Amadou Koufa attestent de l’existence d’un ancrage populaire du mouvement dans le tissu social. Représentatifs de leurs communautés respectives – Touaregs et Peuls -, les deux hommes trouvent ainsi la possibilité de faire la démonstration qu’ils sont incontournables. Surtout que l’annonce de la fusion arrive au moment où le Mali tente d’installer de nouvelles autorités dans les provinces du nord dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de paix d’Alger.

    Lire aussi :   Au Mali, l’impossible paix ?

    Mais cette fusion ne prend un sens que si elle est scellée par un acte d’envergure. C’est pourquoi il faut craindre le pire dans les semaines à venir. Soit l’occupation d’un grand centre urbain du Mali, soit une opération spectaculaire dans un pays de la région encore épargné. Suffisant pour acterla naissance du mouvement et faire la démonstration de l’échec de la stratégie adoptée par la France et ses alliés. Surtout que le djihad sert désormais à légitimer les velléités communautaristes attirant de plus en plus de jeunes frustrés par les traitements subis par leurs ensembles ethniques et/ou tribaux. La région sahélo-saharienne n’est plus à l’abri d’un embrasement général. A qui la faute ?

    Mohamed Fall Oumère

     

     

     

     

    nLIRE AUSSI: » Au Mali, l'insurrection djihadiste ronge lentement la région de Mopti

     Editorial du « Monde ».Les attaques qui ont eu lieu mi-août au Burkina Faso et au Mali viennent rappeler que les groupes islamistes armés font désormais peser une menace constante dans la région.  Ils frappent chaque jour ou presque. Ils n’ont même plus besoin de revendiquer leurs actes : tout le monde sait immédiatement que derrière des visages juvéniles venus semer la mort se cachent les figures du djihadisme au Sahel. Le déploiement de 11 000 casques bleus au Mali, les éliminations ciblées menées par l’armée française, les opérations conjointes avec les militaires de la région, rien n’y fait. Au Mali, au Burkina Faso et dans l’ensemble du Sahel, les groupes islamistes armés font désormais peser une menace constante.

    Plus de quatre ans après le début de l’intervention militaire française au Mali, qui s’est depuis muée en une opération sur l’ensemble de la région, force est de constater que ce pays suscite toujours autant d’inquiétudes. L’Etat peine à reprendre pied dans les bastions rebelles touareg du Nord, où les groupes politico-militaires, construits sur des identités communautaires, se mènent la guerre dans l’espoir de ne pas être les oubliés de la paix… Pour le plus grand bonheur des djihadistes, qui ont regagné de l’influence et étendu leur champ d’action au centre du pays, où les séides d’Amadou Koufa, un disciple d’Iyad Ag-Ghali, la figure de référence des islamistes armés au Mali, ont multiplié depuis début 2015 les opérations de guérilla.

    L’embarras de Paris

    Le Mali n’est toujours pas en paix avec lui-même, mais il est aussi devenu une menace pour les pays qui l’entourent. Qu’ils aient été revendiqués par Al-Qaida ou par l’organisation Etat islamique, le premier attentat dans la capitale du Burkina Faso, celui de Grand-Bassam en Côte d’ivoire ou les attaques dans l’ouest du Niger ont tous été préparés depuis le territoire malien voisin. Et, quand apparaît un nouveau groupe islamiste dans la région, comme au Burkina, celui-ci possède inévitablement des ramifications au Mali.

    Dans ce contexte, l’opération « Barkhane » menace de s’enliser. Mais que faire ?  

    Lire aussi :   Les pays du G5 Sahel s’engagent contre le terrorisme mais manquent de moyens (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad).

     

    Les dirigeants des pays concernés conviennent qu’il est urgent de s’impliquer davantage, tout en demandant plus de moyens. Certains craignent cependant que cette orientation ne préfigure le désengagement de l’armée française. Emmanuel Macron s’est voulu rassurant sur ce point. Mais la réponse militaire s’est jusque-là montrée très insuffisante pour venir à bout de groupes qui recrutent en jouant sur des frustrations économiques ou communautaires auxquelles aucune solution n’est apportée. Dès lors, chacun redoute une guerre sans fin dans les sables du Sahel.

     n EDITORIAL Au Sahel, la crainte d’une guerre sans fin Editorial.  L'histoire sans fin contre le terrorisme

    De la naissance d’un nouveau « djihadistan » au Sahel 12 Guerre de l'ombre au Sahara | ARTE Info : “Guerre de l'ombre au Sahara” - Mondafrique nnLe conflit au Mali s'étend selon ONU 


    La guerre du désert Arte 2015 12 01 23 00

     

     

    Refusons cette logique. Contre le djihadisme, contre l’interventionnisme militaire, contre la militarisation de la société, pour les luttes sociales, pour le soutien aux forces progressistes en Afrique et au Moyen- Orient.

    Pour info :


    votre commentaire
  • n

    Le ministre de la défense américain, Jim Mattis, a averti lundi que les Etats-Unis essaieraient d’abattre tout objet menaçant qui s’approcherait de l’île de Guam.

     
     

    Quand j’ai commencé à m’intéresser à la dissuasion nucléaire sous l’angle de la théorie des jeux (inventée pour l’occasion par Von Neumann qui y croyait si peu qu’il était partisan de détruire l’URSS avant qu’elle n’aie la bombe), on parlait de « dissuasion du fort au fort » puis « du faible au fort » et ensuite « du fort au fou ». Maintenant, avec ce concours de la plus grosse bite entre deux cinglés, on doit s’intéresser à un cas imprévu : la « dissuasion du fou au fou », entre un type qui pourrait vraiment tirer sur Guam et un type qui pourrait vraiment tirer sur Pyongyang. 
    Solution évidente : que la CIA fasse assassiner Trump. C’est son boulot.

    Cointot Si on devait assassiner tout les fous au pouvoir .... Toute ressemblance actuel ne peut être que fortuite

    The Rise Of Trump Predicted in 1983

    n
     

     

    Le niveau de menace représenté par le régime de Kim Jong-un « nous oblige à rester vigilant », a-t-il déclaré, ajoutant que les avancées du programme nucléaire nord-coréen et l’escalade verbale entre Washington et Pyongyang obligeaient le Japon à se placer « en alerte élevée ».

     
     

    An attack on Guam will be considered an attack on the Un

    We have little kids that they don't know what's going on, and what is the president doing to protect us? I blame him [Trump]," Meno said.

     

    Les partisans d'une solution diplomatique avancent toute une série d'arguments sur les risques d'une intervention militaire. Celle-ci mettrait en péril la sécurité de la région, une intervention ferait des dommages collatéraux importants, il y aurait de nombreuses victimes et serait de surcroît inefficace. Tout cela est probablement vrai. Mais à un moment donné..."

    ON A DES BOMBES FAUT QU'ELLES SERVENT OKAYYYYYYYYYYYYYYY !!!!! #bellicisme #aunmomentdonné BLOG - Une intervention militaire est-elle inévitable en Corée du Nord? HUFFINGTONPOST.FR

    n

    De Nuremberg a Tokyo

     

     

    n


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires