• Libye

    n

     

    Flores Magon
     1 h · 
     
     
    L’image contient peut-être : 1 personne, texte
     



    "Voyage en barbarie" : Des milliers de migrants érythréens ... - YouTube

     "L'horreur ne prend pas de vacances" : la campagne choc d'Emmaüs sur les migrants en Méditerranée

    L'association Emmaüs publie une vidéo choc pour alerter les Etats européens sur le nombre de migrants qui meurent en tentant de traverser la Méditerranée. Des bénévoles vont d'ailleurs traverser la mer en septembre. Il est publié dans le cadre d'une campagne de sensibilisation plus large, Article 13, en référence à l'article 13 de la Déclaration universelle des droits de l'Homme. Selon l'ONU, en 2016, plus de 5 000 personnes ont trouvé la mort en tentant de traverser la Méditerranée.

     

    EMMAUS

    franceinfoRadio France

     

    Neuf soldats et deux civils ont été tués mercredi à 500 km au sud de Tripoli lors d'une attaque menée par des djihadistes.

    L'organisation ultraradicale, chassée de son fief de Syrte (nord) en décembre 2016, reste active en Libye, en particulier dans le sud et l'est du pays, selon des analystes et des sources militaires. Mais depuis, le groupe djihadiste n'avait revendiqué quasiment aucune attaque dans le pays. Haftar avait annoncé début juillet «la libération totale» de la ville de Benghazi, trois ans après avoir lancé une opération militaire pour reprendre ce bastion de la révolution libyenne de 2011, tombé aux mains des djihadistes.

     

    Mais des affrontements continuent à opposer les deux camps autour des quartiers de Soug al-Hout et al-Sabri, dans le centre de la ville. La Libye est déchirée par des conflits entre milices et deux autorités se disputent le pouvoir dans le pays: d'un côté, le gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale et basé à Tripoli, de l'autre, une autorité qui exerce son pouvoir dans l'est du pays avec le soutien du maréchal Haftar

     L’ACCORD UE-LIBYE QUI SE PRÉPARE RELÈVE DU #CRIME CONTRE L’#HUMANITÉ ! Communiqué DEFEND MEDITERRANEA à lire! Via Yannis Youlountas

    BLOGYY.NET  Par contre, l'auteur c'est l'ensemble du réseau antifasciste méditerranéen DEFEND MEDITERRANEA la publication de Yannis Youlountas.
     
    Un an et demi après le sinistre accord Union européenne-Turquie qui a conduit à la multiplication de camps odieux et invivables en Grèce et en Turquie, les dirigeants du continent le plus riche de la planète s’apprêtent à recommencer en pire.
     
    Cette fois, c’est du côté africain que se poursuit le projet d’Europe forteresse, en collaboration avec le régime fantôche libyen et à l’initiative du président français, en échange de moyens militaires énormes et d’une somme d’argent qui pourrait être trois fois supérieure aux six milliards de dollars offerts au dictateur Erdogan en 2016.
     

    Un migrant raconte : « En Libye, nous ne sommes que des esclaves »

    Durée : 01:56 |

    27 juillet 2017, dans une cellule collective du centre de détention pour migrants de Kararim, à Misrata, en Libye. Ici sont rassemblés des Nigérians. Ernest raconte son arrivée à Sebha, dans le sud de la Libye, et le système de traite et d’extorsion dont il a été victime.

    Avant d’atteindre les côtes libyennes, puis de risquer leur vie en mer, des milliers de migrants sont en effet bloqués en Libye, sous la coupe de trafiquants et de mafias qui les kidnappent, les exploitent, et les torturent.Un témoignage rare, recueilli pour « Le Monde », par Frédéric Bodin et Samuel Gratacap.

     

    Les oubliés du Sinaï

     

     Libye : Sabratha, la capitale des passeurs

    L’enfer migratoire de la Libye, 2/3. Sur le littoral de la région de Tripoli où se concentrent les départs vers l’Italie distante d’à peine 300 kilomètres, les contrebandiers font la loi. 

    Le monde a mis en ligne tout un sujet en plusieurs partie sur la Libye, les passeurs, trafficants
     
     
     

    Les ambivalences de Tripoli face à la traite migratoire 7

    L’enfer migratoire de la Libye (3/3). Les trafiquants ont réussi à pénétrer des pans entiers des institutions officielles

    « Nous ne sommes pas en mesure de les protéger », dit-il. Avec ses huit gardes modestement équipés, il avoue son impuissance face aux gangs de trafiquants qui n’hésitent pas à venir récupérer par la force des migrants, dont l’arrestation par les autorités perturbe leurs juteuses affaires. En 2014, ils avaient repris environ 80 Erythréens. Plus récemment, sept Pakistanais. « On reçoit en permanence des menaces, ils disent qu’ils vont enlever nos enfants », ajoute le directeur.

    Un groupe armé stoppe les départs de migrants Une entité paramilitaire refoule les embarcations en direction de l'Europe. Elle a fait chuter le nombre de départs vers l'Italie depuis le début de l'été. Partager TDG.CH
     
    AL JAZEERA WORLD - Libya's Shifting Sands: Sirte (45:10)

    Source: Al Jazeera and news agencies

     
    Les oubliés du Sinaï

     

     INFOGRAPHIE - Alors que le gouvernement hongrois a annoncé la fermeture de sa frontière avec la Serbie et le début de la construction d'une barrière anti-immigration, Le Figaro liste les principaux murs du monde.
    Seulement un mauvais rêve ?
     
     INFOGRAPHIE - Alors que le gouvernement hongrois a annoncé la fermeture de sa frontière avec la Serbie et le début de la construction d'une barrière anti-immigration, Le Figaro liste les principaux murs du monde.
    Cliquez ici pour agrandir l'infographie

    n Seulement un mauvais rêve ? : citoyen actif - indigné révolté - "Mon rat s'appelle Judas"


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :