• «Le scénario de l'effondrement l'emporte»

    n

     
     
    Aucun texte alternatif disponible.
    GENEVE MULTICULTURELLE - GENEVE ANTIFA ! a ajouté une photo à l’album ÉCOLOGIE (vignettes, photos, etc).
     
    une vision exacte des choses et comme aurait dit Brassens "j'ai bien peur que la fin du monde soit bien triste"

    Jeanne Kieffer

    Je reviens du futur,
    Tout n'est que poussière.
    L'espèce humaine est éteinte.
    Les océans disparus.
    Plus de vie.
    Rien.
    Drucker se fait chier...

    Source 

    Au Bangladesh, les prisonniers du Brahmapoutre

    Portraits d'un monde ébranlé par le changement climatique
    En savoir plus sur Le monde : Kiribati, Spitzberg, Chine, Bangladesh Portraits d'un monde ébranlé par le changement climatique

    Fonte accélérée des glaciers, montée des eaux, sécheresses et inondations : aux quatre coins du monde, le dérèglement climatique est à l'œuvre. Partout, il affecte les modes de vie, menaçant les cultures et la sécurité des populations. Pour en saisir la complexité, l'urgence et les adaptations possibles, Le Monde s'est rendu dans les lieux les plus emblématiques du réchauffement de la planète et parfois les plus reculés. Récit en 14 reportages interactifs.

    Permettez-moi de vous faire suivre le Dossier qu'Attac France vient de publier, à la veille de la venue d'Emmanuel Macron à Bonn pour la COP23 :

    Urgence climatique : on entre dans le dur
    Pour ne pas enterrer l'objectif des 2°C, enterrons les politiques qui ne sont pas climato-compatibles

    #MakethePlanetGreatAgain ou #BusinessAsUsual il faut choisir !

     

    Lien : https://france.attac.org/IMG/pdf/rapportonentredansledurclimat.pdf

    Contenu

    • Résumé : « Il ne s’agit pas de faire de notre mieux, il s’agit de faire ce qui est requis »
    • Urgence climatique : faut-il enterrer l’objectif des 2°C ?
    • Les limites intrinsèques de l’Accord de Paris et de la gouvernance climatique
    • Crime climatique : le temps des sanctions est venu, y compris pour les « États voyous »
    • Du CETA à l’OMC en passant par la CNUCC, le commerce prime sur le climat !
    • Les dangers de la neutralité carbone et des émissions négatives
    • Emmanuel Macron : 6 mois à l’Elysée, 6 mois perdus pour le climat ?
    • Nouveau Rapport - Le poids écrasant des lobbys gaziers sur Bruxelles
    • Réforme du marché carbone européen : 200 milliards d’€ supplémentaires pour les pollueurs
    • Délinquants du climat = délinquants fiscaux ! Les mettre au pas pour financer le climat !
    • 1 million d’emplois climat : comment conjuguer climat et justice sociale ?
    • Pas un euro de plus pour les énergies du passé, fossiles ou fissiles

    Pour information, je serai à Bonn de ce mardi 14 au vendredi 17 novembre.

     

    Piqûre de rappel. (source )

    « Le Monde » publie le manifeste signé par 15 364 scientifiques de 184 pays, à paraître lundi dans la revue « BioScience ». l y a vingt-cinq ans, en 1992, l’Union of Concerned Scientists et plus de 1 700 scientifiques indépendants, dont la majorité des lauréats de prix Nobel de sciences alors en vie, signaient le « World Scientists’Warning to Humanity ». Ces scientifiques exhortaient l’humanité à freiner la destruction de l’environnement et avertissaient : « Si nous voulons éviter de grandes misères humaines, il est indispensable d’opérer un changement profond dans notre gestion de la Terre et de la vie qu’elle recèle.
     

     

    La ça vous dit quelque chose ? La Terre est pas sortie de l'auberge...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :