• Game2: Winter

    En si peu de mots .....

    Ce monsieur avait tout compris ! Nous sommes tous le changement...

    La Relève et La Peste

    L’image contient peut-être : 1 personne, lunettes, texte et gros plan

    n

    Quand la réalité TV LOBOTOMIE", Les nouveaux chiens de gardes dépasse la fiction Running Man The Truman Show - Bande AnnonceLes nouveaux chiens de gardes PDF]De la servitude moderne - Indymedia Grenoble

     
     
     
    Photo de Emmanuelle Gaziello.
     

     

    Excellent film que l'on peut aussi trouver en anglais et espagnol Brazil version française


    ON S'EN FOUT ?

    Celui qui ne bouge pas ne sent pas ses chaînes. Rosa Luxemburg


     

    Jeux video - Les nouveaux maitres du monde - YouTube

     Arte diffusera un documentaire de 77 minutes entièrement dédié au média vidéoludique. Intitulé Jeux vidéo : les nouveaux maîtres du monde, il tente de décrypter la “gamification” de la société ainsi que l’influence de ce nouveau média de masse qui a accouché de "l'homo ludicus" et d'une "génération G" (Gamers).
     
     

     A lire Jeux vidéo : les nouveaux...

    Aujourd'hui, elle est souvent utilisée pour signifier la relation biaisée qui peut s'établir dans ces périodes de relâchement, ou de décadence, entre :

    • une population qui peut se laisser aller, se satisfaire de pain et de jeux, c'est-à-dire de se contenter de se nourrir et de se divertir et ne plus se soucier d'enjeux plus exigeants ou à plus long terme concernant le destin de la vie individuelle ou collective.
    • un pouvoir politique qui peut être tenté d'exploiter ces tendances « à la vie facile et heureuse » par la promotion de discours et deprogrammes d'action populistes ou court-termistes.

    Battle Royale Trailer

     William Shakespeare La servitude moderne est une servitude volontaire, consentie par la foule des esclaves qui rampent à la surface de la Terre. Ils achètent eux-mêmes toutes les marchandises qui les asservissent toujours un peu plus. Ils courent eux-mêmes derrière un travail toujours plus aliénant, que l'on consent généreusement à leur donner, s'ils sont suffisamment sages. Ils choisissent eux-mêmes les maitres qu'ils devront servir. Pour que cette tragédie mêlée d'absurdité ait pu se mettre en place, il a fallu tout d'abord ôter aux membres de cette classe toute conscience de son exploitation et de son aliénation.
     
    Voila bien l'étrange modernité de notre époque. Contrairement aux esclaves de l'Antiquité, aux serfs du Moyen-âge ou aux ouvriers des premières révolutions industrielles, nous sommes aujourd'hui devant une classe totalement asservie mais qui ne le sait pas ou plutôt qui ne veut pas le savoir. Ils ignorent par conséquent la révolte qui devrait être la seule réaction légitime des exploités. Ils acceptent sans discuter la vie pitoyable que l'on a construite pour eux. Le renoncement et la résignation sont la source de leur malheur. Voilà le mauvais rêve des esclaves modernes qui n'aspirent finalement qu'à se laisser aller dans la danse macabre du système de l'aliénation. L'oppression se modernise en étendant partout les formes de mystification qui permettent d'occulter notre condition d'esclave.
     
    Montrer la réalité telle qu'elle est vraiment et non telle qu'elle est présentée par le pouvoir constitue la subversion la plus authentique. Seule la vérité est révolutionnaire.» La Société du Spectacle, Guy Debor , Les nouveaux chiens de gardes

     

    L'émission Game2: Winter sera diffusée en 2017 en Russie. Filmés 24 heures sur 24, les candidats devront survivre dans le froid sibérien, au milieu des ours et des loups. Et pour y parvenir, tout est permis.

     

    MURDER RAPE OK ON NEW Reality TV series! REAL LIFE RUNNING MAN / HUNGER GAMES


     

     

    La téléréalité va-t-elle dépasser toutes les limites? Une émission russe, à cheval entre le film Hunger Games et Koh-Lanta, et qui ne sera diffusée qu'en 2017, crée déjà la polémique, rapporte notamment The Guardian. Intitulé Game2: Winter, ce programme, né dans l'esprit du milliardaire russe Yevgeny Pyatkovsky, consiste à proposer à 30 candidats de survivre en milieu sauvage dans des conditions extrêmes. La règle du jeu est simple: il n'y a aucune règle... ou presque. Pour survivre, et espérer gagner ce «jeu», les participants sont autorisés à tout, et devront même signer des formulaires en cas de décès avant de s'engager.

    » LIRE AUSSI: Ces téléréalités «trash» qui pourraient bien arriver en France

    Alors que le casting de l'émission a débuté, les avertissements de la production sont clairs: «Chaque participant donne son consentement, disant qu'il accepte le risque d'être mutilé, voire tué. 2000 caméras, 900 hectares et 30 vies. Tout est permis. Combats, alcool, meurtre, viol, tabagisme, tout.» Chaque candidat aura à sa disposition une Go Pro pour s'enregistrer et filmer ce qu'il subit. L'émission sera diffusée en ligne 24 heures sur 24.

    Au-delà des risques d'affrontements entre participants, la rudesse du climat sibérien mettra à rude épreuve les candidats. Car l'émission sera tournée en hiver. Une saison où la température descend régulièrement en dessous des -40°C. De plus, ils devront survivre dans l'habitat naturel des ours et des loups. Le gagnant se verra remettre un prix de 1,6 million de dollars.

    La police pourra intervenir... en 30 minutes

    D'après le Siberian Times, les couteaux seront autorisés, mais les armes à feu interdites. La police pourra également intervenir si l'un des candidats commet un crime pendant l'émission. «Vous devez comprendre que la police viendra vous chercher, est-il écrit sur le règlement. Nous sommes sur le territoire de la Russie, et nous obéissons aux lois de la Fédération de Russie». Mais compte tenu du terrain de l'émission, les forces de l'ordre mettront près d'une demi-heure pour arriver sur place. Dans le quotidien russe, le milliardaire à l'origine de ce projet explique toutefois qu'il «refusera toute réclamation des participants, même s'ils devaient être tués ou violés».

    Les participants devront être âgés d'au moins 18 ans et «mentalement sains», selon le règlement. «Le spectacle promet d'être international», a encore déclaré Yevgeny Pyatkovsky. «Cinq pays ont exprimé le souhait de le diffuser à leur public.» Selon lui, 60 personnes ont déjà présenté une demande pour participer, dont un Américain.

    A voir  LE JEU DE LA MORT (2009) - documentaire complet

     

    D'autres émissions de téléréalité avaient déjà fait parler d'elles dans le passé pour leur caractère extrême. Aux États-Unis, Born in the Wild (Né en pleine nature) proposait de suivre le quotidien de femmes sur le point d'accoucher en pleine nature, seules et sans assistance médicale. Sur la chaîne australienne SBS, l'émission Go Back Where You Come From (Retourne d'où tu viens) permet à ses participants de vivre dans des camps de réfugiés en Syrie, en Irak ou en Birmanie. Dans un épisode, les candidats ont subi une attaque de l'État islamique dans un camp syrien. Enfin, la Serbie propose actuellement une téléréalité sans aucune limite, mêlant bagarres, sexe, alcool et conflits en tout genre.

    L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

    Running Man , Game2: Winter Créé le dimanche 18 décembre 2016,  Akira Mercredi 14 décembre 2016 

    L'incroyable histoire de la téléréalité, société : l'essentiel - Télérama.frL'oeil de Moscou -Relents de guerre froideSyrie, dans l'enfer d'AlepLe gouvernement TrumpLa cyber-sécurité-guerrePoutine, le nouvel empireGame2: Winter

    Viols, meurtres... la Russie propose une téléréalité sans aucune limite

    • Par Yohan Blavignat
    • Mis à jour le 16/12/2016 à 21:58
    • Publié le 16/12/2016 à 21:51

    Le gouvernement Trump

    orwells : citoyen actif

    Invasion Los Angeles : critique et réflexion d'une société capitaliste ...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :