• Demain, tous crétins ?

    n


     

     

    n  "Il ne faut pas désespérer

    des imbéciles :
    avec un peu d'entraînement, on peut en faire des militaires."
    Pierre Desproges

    La thématique est le lien entre les bouleversements climatiques et l'évolution des maladies ...et l'intelligence . La dégradation généralisée de son environnement, de l’air qu’il respire et de la nourriture qu’il consomme ; le stress de ses conditions de travail et de l’ensemble de sa vie sociale, sont à l’origine des nouvelles maladies de l’esclave moderne. Il est malade de sa condition servile et aucune médecine ne pourra jamais remédier à ce mal. Seule la libération la plus complète de la condition dans laquelle il se trouve enfermé peut permettre à l’esclave moderne de se libérer de ses souffrances.

     .Baisse du QI, troubles du comportement et autisme en hausse : cette enquête alarmante démontre que les perturbateurs endocriniens affectent aussi la santé mentale.

     la publication de François Roquet.

    encore le résultat d'une pensée complexe... Invraisemblable d'inhumanité...

     Mais de quelle planète viennent-ils, ils sont fous. Savent-ils ce que sont des enfants ?

     

     

    IDIOCRACY - film complet en francais, Idiocracy Full Movies

    Piqué au débile bill Serge Léveillé
    Comment devenir fou ?
    Le directeur de l'hôpital psychiatrique rend visite à un nouvel arrivant.
    "Alors cher monsieur, pourquoi êtes-vous parmi nous?
    Quelle est la raison de votre séjour?
    Et le gars lui répond: "Eh bien, tout a commencé quand je me suis marié...
    Ça a été ma grande erreur!
    J'ai épousé une veuve qui avait une fille de 25 ans qui est devenue ma belle-fille.
    Un beau jour que mon père venait nous rendre visite, voilà-t-y pas qu'il tombe amoureux de ma belle-fille.
    Peu de temps après, ma belle-fille et mon père se marient. Du coup, ma belle-fille devient ma belle-mère.
    Quelques temps plus tard, ma femme me fait un fils qui devient illico le beau-frère de mon père puisqu'il est le demi-frère de ma belle-fille,
    qui elle-même est la femme de mon père (et donc ma belle-mère).
    Maintenant, mon tout jeune fils est aussi devenu le demi-frère de ma belle-mère, et il est donc un peu mon oncle...
    Ma femme est aussi ma belle-grand-mère puisqu'elle est la mère de ma belle-mère....
    Et n'oubliez pas que ma belle-mère est aussi ma belle-fille...
    Et si on cherche encore plus loin, on voit que je suis l'époux de ma belle-grand-mère, et donc
    que je suis non seulement le petit-fils de ma femme, son mari, mais aussi mon propre grand-père..."

    source  la publication de Alain Gaudin.

     

    "Moi j'ai trouvé la solution. J'ai découpé à la sauteuse les deux portraits de mes parents, en ai fait un seul, monté sur un pivot central qui me permet de le faire pivoter cul par-dessus tête. Ça demande un peu de discipline, mais j'ai établi une règle imparable : les jours impaires, père, les jours paires, mère. Et depuis je ne suis plus fou..."

     

    La thématique est le lien entre les bouleversements climatiques et l'évolution des maladies ...et l'intelligence .
     

     

    Les pesticides sont plus dangereux qu’on ne le pense. Ils rendent les enfants et les adultes moins intelligents, d’après une nouvelle étude scientifique effectuée à la demande du Parlement européen. En plus, les pesticides pourraient être à l’origine de cancers, du diabète et d’autres problèmes de santé.

    [HS] Trump = Idiocracy ?

    De Orbán à Trump, on assiste à une instrumentalisation croissante du phénomène religieux comme véritable marqueur ethnique et identitaire. Une monstruosité politique qui est donc loin d’être purement américaine.

    Ou va la Pologne? , La marque Trump 

     
    Les perturbateurs endocriniens: Le quotient intellectuel a augmenté jusqu'au milieu des années 90, et depuis, il baisse année après année...
     

    n Demain, tous crétins ?

     

     

     
     
    Et si l'humanité était en train de basculer vraiment dans l'imbécillité, comme l'imaginait en 2006 la cruelle fiction de Mike Judge "Idiocracy" ? Depuis vingt ans, les scientifiques constatent avec inquiétude que les capacités intellectuelles ne cessent de diminuer à l'échelle mondiale. Une baisse du QI a été observée dans plusieurs pays occidentaux. À cela s'ajoute une explosion des cas d'autisme et des troubles du comportement. En cause : les perturbateurs endocriniens, ces molécules chimiques qui bouleversent le fonctionnement de la thyroïde, essentielle au développement cérébral du fœtus. Présentes dans les pesticides, les cosmétiques, les mousses de canapé ou encore les plastiques, ces particules ont envahi notre quotidien : nous baignons dans une véritable soupe chimique. Aux États-Unis, chaque bébé naît ainsi avec plus de cent molécules chimiques dans le sang. Mais comment limiter leurs effets ? Quelles solutions peut-on mettre en place pour préserver les cerveaux des générations futures ? Épidémie ? Huit ans après "Mâles en péril", qui révélait l'impact des perturbateurs endocriniens sur la fertilité, Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade tirent à nouveau la sonnette d’alarme en dévoilant l'effet néfaste de ces mêmes polluants sur notre intelligence et notre santé mentale. "Demain, tous crétins ?" relaie la parole de chercheurs engagés, comme la biologiste Barbara Demeneix, spécialiste de la thyroïde, ou la biochimiste américaine Arlene Bloom, qui mène depuis les années 1970 un combat acharné contre l'utilisation des retardateurs de flammes (mélanges chimiques ajoutés à une grande variété de produits industriels comme les plastiques, les textiles et les équipements électriques ou électroniques pour les rendre moins inflammables). Leurs études et d'autres nous alertent sur un problème de santé publique dont les législateurs, sous l'influence des lobbies industriels, n'ont pas encore pris la mesure.
     

     

    «Demains, tous cretins ?» : rattrapez le documentaire Arte sur les perturbateurs endocriniens

     
     
     

     

     

    “La publicité pousse les gens à ne pas se fier à leur jugement ; elle leur apprend à être stupides.”
    Carl Sagan

    L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, mème et texte
     
     

    L’alimentation « Ce qui est une nourriture pour l’un est un poison pour l’autre. »

    Paracelse Mais c’est encore lorsqu’il s’alimente que l’esclave moderne illustre le mieux l’état de décrépitude dans lequel il se trouve. Disposant d’un temps toujours plus limité pour préparer la nourriture qu’il ingurgite, il en est réduit à consommer à la va-vite ce que l’industrie agro-chimique produit.

    Il erre dans les supermarchés à la recherche des ersatz que la société de la fausse abondance consent à lui donner. Là encore, il n’a plus que l’illusion du choix. L’abondance des produits alimentaires ne dissimule que leur dégradation et leur falsification. Il ne s’agit bien notoirement que d’organismes génétiquement modifiés, d’un mélange de colorants et de conservateurs, de pesticides, d’hormones et autres inventions de la modernité.

    Le plaisir immédiat est la règle du mode d’alimentation dominant, de même qu’il est la règle de toutes les formes de consommation. Et les conséquences sont là qui illustrent cette manière de s’alimenter. Mais c’est face au dénuement du plus grand nombre que l’homme occidental se réjouit de sa position et de sa consommation frénétique. Pourtant, la misère est partout où règne la société totalitaire marchande. Le manque est le revers de la médaille de la fausse abondance. Et dans un système qui érige l’inégalité comme critère de progrès, même si la production agro-chimique est suffisante pour nourrir la totalité de la population mondiale, la faim ne devra jamais disparaitre.

    « Ils se sont persuadés que l’homme, espèce pécheresse entre toutes, domine la création. Toutes les autres créatures n’auraient été créées que pour lui procurer de la nourriture, des fourrures, pour être martyrisées, exterminées. » Isaac Bashevis Singer

     
    Enquête.

    Dans les médicaments disponibles sans ordonnance, près d'un sur deux est «à proscrire», selon le magazine 60 millions de consommateurs qui dévoile ce mardi une «liste noire» de produits parmi ceux les plus vendus.

    Le Tribunal de grande instance de Toulouse a condamné ce mardi le laboratoire pharmaceutique Merck à fournir «par le biais des circuits de distribution et de commercialisation, sans délai, le produit ancienne formule» du Levothyrox à des patients de Haute-Garonne qui l'ont réclamé.

    Le Tribunal de grande instance de Toulouse a condamné ce mardi le laboratoire pharmaceutique Merck à fournir «par le biais des circuits de distribution et de commercialisation, sans délai, le produit ancienne formule» du Levothyrox à des patients de Haute-Garonne qui l'ont réclamé.

    Ce sont 25 des 90 plaignants, qui souffraient «de graves troubles» après avoir pris une nouvelle formulation du Levothyrox, qui obtiennent ainsi satisfaction, le tribunal infligeant à Merck une astreinte de 10.000 euros par jour par infraction constatée. Le juge des référés de Toulouse s'est déclaré incompétent pour les patients résidant à l'extérieur du département.

     
     
      
     
     

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :