• n

    Une citation que je viens de voir ce matin, avec laquelle je suis totalement en accord :
    « Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes (et de femmes) dans ses rouages silencieux et bien huilés.
    La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.
    La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.
    Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »

     ‪#‎YesWeCan‬

    "On ne peut pas bloquer un pays, on ne peut pas s'en prendre ainsi aux intérêts économiques de la France." Manuel Valls au Sénat, le 26 mai 2016.©Saly Dmb

    Nous ne sommes pas "en marge".
    Ne réclamons rien, prenons tout.

     
    Photo de Groupe anarchiste Regard Noir.
    n VALLS ET MACRON, LA MEME PHILOSOPHIE : Interpellé sur la loi travail par deux grévistes lors d'un déplacement à Lunel (Hérault), le ministre de l'Economie a eu une réplique teintée de mépris de classe.
    photo de Les répliques intellectuelles.

    L'interdiction du droit de grève aux fonctionnaires ? C'est le sondage du Point.

     

     

    Photo de Les répliques intellectuelles.

    ‪#‎histoiresparalleles‬

    "Donc, cette chose qui m'empêche de traverser la rue, c'est l'Etat. Mais alors, si je la traverse, si je fais reculer la chose, c'est l'Etat qui recule." 

    Je n'invente rien, je redécouvre.
     
    la photo deAssemblée générale - Rennes 2Et 5-0 ! ‪#‎BlocageDesRails‬ ‪#‎Rennes‬
     

    Rennes, le 26 mai 2016.

     APPEL A MARCHE ACTIONS NUIT DEBOUT QUARTIERS POPULAIRES 4 & 5 JUIN 2016

    Samedi 4 Juin 17h RÉPUBLIQUE

    Dimanche 5 juin 14h MAIRIE DES LILAS

     

     

    Contact marche : contact.marche.cind@riseup.net
    Tél: 06 84 73 56 95 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tout le monde déteste la police.

    À demain pour la manifestation contre la loi Travail ! Soyons nombreuses et nombreux.

     
    Photo de Eric Maldeteuté.

     

      raffineries sur 8 sont bloquées. Face à la police, on tient la ligne.

    Solidarité avec les grévistes !

     
    Photo de Groupe anarchiste Regard Noir.

    n

     la photo de Groupe anarchiste Regard Noir.

    A lire

    Montage parallèle d'images d'archives, travail de création et de réflexion à but non-lucratif, l'auteur ne détient… VIMEO.COM

     Marche de Convergences des Luttes : Nuit Debout- Quartiers Populaires - Convergence des luttes CONVERGENCE-DES-LUTTES.ORG

    !

    ‪#‎Macron‬ ‪#‎Valls‬ ‪#‎LoiTravail‬ ‪#‎CGT‬ ‪#‎infocomcgt‬‪#‎CestLeMomentDeGagner‬

      Emmanuel Macron: tee-shirt, costard et sortie de route LIBERATION.FR

     

    votre commentaire
  • n

    Jacques Ricau
    3 h · 
     
     
    Photo de Jacques Ricau.

    Mai68: La contestation - YouTube https://www.youtube.com/watch?v=BcDCsCGdOm4 En entier https://www.youtube.com/watch?v=6UP3RLGmciM
    MAI 68 (1974) https://www.youtube.com/watch?v=tt8tGNOeWUM

     

     

    De François Grob

    Appelait-on les manifestants de Mai 68 également des "casseurs", terme utilisé jusqu'à l'écoeurement par les médias bourgeois actuels ? Ou tous les manifestants qui ont détruit des choses matérielles dans le cours historique, principalement pendant des mouvements révolutionnaires ? (Exemple de la prison de la Bastille en 1789 démolie par les révolutionnaires, euh faut-il les appeler plutôt les casseurs également ?)
    Une citation que je viens de voir ce matin, avec laquelle je suis totalement en accord :
    « Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes (et de femmes) dans ses rouages silencieux et bien huilés.
    La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.
    La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.
    Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »
    Il est stupéfiant de considérer le passage en force d'une loi atroce comme celle du Travail comme "non-violent", avec toutes les destructions sociales qu'elle entraine pour des millions de salariés (facilité de licenciement, souffrance psychologique, suppression des 35h et augmentation des cadences infernales avec les troubles musculo-squelettiques que cela entraine pour les ouvriers) avec "violent" le fait d'incendier une voiture de police, police qui gaze et matraque, crée délibérément des tensions pour stopper la lutte sociale.
    Il faut plus que jamais aller vers la grève générale dure, le blocage de l'économie, la massification et la radicalisation des manifestations. C'est la seule manière de stopper ce gouvernement dans sa volonté d'enrichir toujours plus les riches (grands patrons, actionnaires, grands propriétaires immobiliers etc...), qui n'en ont jamais assez, et d'appauvrir les pauvresYannis YoulountasBéa AusardiaChantal Joubertagricole,ToutLeMondeDétesteLaPolice, ‪#‎Résistance‬ ; Yannis Youlountas Chantal Joubertagricole Joubertagricole, , #Résistance ;‪#‎loitravailnonmerci‬ ; ‪#‎OnLâcheRien‬ ; ‪#‎OnVautMieuxQueCela‬
    Lycéens, étudiants ‪#‎Debout‬‪#‎MerdiasOfficielsAuxOrdres‬,‪#‎SouffleLaBougie‬

     

     

    n


    votre commentaire
  •  

    Flores Magon
    1 h ·  
     

    As-tu compris qu’entre le prolétariat et la bourgeoisie, il existe un antagonisme qui est irréconciliable, parce qu’il est une conséquence nécessaire de leurs positions respectives ? Que la prospérité de la classe bourgeoise est incompatible avec le bien-être et la liberté des travailleurs, parce que cette prospérité exclusive n’est et ne peut être fondée que sur l’exploitation et l’asservissement de leur travail, et que, pour la même raison la prospérité et la dignité humaine des masses ouvrières exigent absolument l’abolition de la bourgeoisie comme classe séparée ? Que par conséquent la guerre entre le prolétariat et la bourgeoisie est fatale et ne peut finir que par la destruction de cette dernière ?

    As-tu compris qu’aucun ouvrier, quelque intelligent et quelque énergique qu’il soit, n’est capable de lutter seul contre la puissance si bien organisée des bourgeois, puissance représentée et soutenue principalement par l’organisation de l’État, de tous les États ? Que pour te donner de la force tu dois t’associer non avec des bourgeois, ce qui serait de ta part une sottise ou un crime parce que tous les bourgeois en tant que bourgeois sont nos ennemis irréconciliables, ni avec des ouvriers infidèles et qui seraient assez lâches pour aller mendier les sourires et la bienveillance des bourgeois, mais avec des ouvriers honnêtes énergiques et qui veulent franchement ce que tu veux ?

    Michel Bakounine

     
    Photo de Flores Magon.
     

    votre commentaire
  • Flores Magon
    1 h · 
     

    As-tu compris qu’entre le prolétariat et la bourgeoisie, il existe un antagonisme qui est irréconciliable, parce qu’il est une conséquence nécessaire de leurs positions respectives ? Que la prospérité de la classe bourgeoise est incompatible avec le bien-être et la liberté des travailleurs, parce que cette prospérité exclusive n’est et ne peut être fondée que sur l’exploitation et l’asservissement de leur travail, et que, pour la même raison la prospérité et la dignité humaine des masses ouvrières exigent absolument l’abolition de la bourgeoisie comme classe séparée ? Que par conséquent la guerre entre le prolétariat et la bourgeoisie est fatale et ne peut finir que par la destruction de cette dernière ?

    As-tu compris qu’aucun ouvrier, quelque intelligent et quelque énergique qu’il soit, n’est capable de lutter seul contre la puissance si bien organisée des bourgeois, puissance représentée et soutenue principalement par l’organisation de l’État, de tous les États ? Que pour te donner de la force tu dois t’associer non avec des bourgeois, ce qui serait de ta part une sottise ou un crime parce que tous les bourgeois en tant que bourgeois sont nos ennemis irréconciliables, ni avec des ouvriers infidèles et qui seraient assez lâches pour aller mendier les sourires et la bienveillance des bourgeois, mais avec des ouvriers honnêtes énergiques et qui veulent franchement ce que tu veux ?

    Michel Bakounine

     
    Photo de Flores Magon.
     
     

    votre commentaire
  • n

    la publication de Lorant Flshbllthrtn.
    6 h · 
     

    ça tue .....!!!

     
    Photo de Lorant Flshbllthrtn.


    n

    photo de Les Enragés dans le groupeAnarchistes sur facebook.
    4 h · 
     
     

     

     

    n


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique