• A bas le salariat

    n

     Violence des échanges en milieu tempéré : Objet : Monsieur le directeur (De Philippe Thivet )
    Monsieur le directeur
    A retourné ses poches,
    Et la main sur le cœur
    Il nous a dit : c'est moche,
    Chers collaborateurs,
    Vous mes amis, mes proches,
    Messieurs les travailleurs,
    Notre rupture approche.

    Je t'nais personnell'ment
    A venir l'annoncer :
    Votre licenciement
    Vient d'être prononcé.
    Bien sûr humainement
    Je vous aurais gardés,
    Economiquement
    Je dois me résigner.

     
    Photo de Charles Gobi.
     

     

     A lire : 
    Nouveau Parti d'Emmanuel...

     

    .Les contre-vérités de François Hollande selon les échos « Nous avons bien redressé le pays ». Cette phrase, prononcée le 8 mai par François Hollande, pourrait faire sourire si la situation n’était pas si grave. A quel moment avons-nous fait un effort équivalent à celui de nos voisins ? de Edouard Tétreau

     

     

     

    « Il ne s’agit pas de cadeaux qui devraient être faits. Je n’ai pas cette conception-là », ajouta, pince-sans-rire, le Président, devant un public hilare.Pas de cadeaux, donc. En revanche, « lorsque l’effort a été mené, lorsque les comptes publics sont redressés, il faut qu’il y ait un soutien à des catégories qui ont participé à l’effort. »

    « Nous avons bien redressé le pays depuis quatre ans. » L’humour présidentiel est un humour noir. Rémunération/patrons: "A la loi d'intervenir" si "rien ne se fait du côté patronal" (Hollande) avec AFP

    "Ca va mieux", "c'est une réalité", pas un propos "de campagne", a déclaré mardi le président de la République, François Hollande, sur Europe 1. "Quand j'ai eu cette formule +ça va mieux+, ce n'est pas pour dire 'tout va bien'", a expliqué le chef de l'État. "Ce n'est pas un propos de circonstance, de campagne ou de tribune, c'est une réalité", a-t-il assuré, affirmant vouloir que "ça s'améliore pas dans les chiffres" mais "dans la réalité". 

    Le chef de l'Etat a poursuivi: "Ca va mieux sur l'investissement qui repart, on va faire sans doute près de 7% en 2016 du côté des entreprises privées, ça va mieux sur la compétitivité, aujourd'hui le coût du travail en France pour l'industrie est inférieur à celui qui existe en Allemagne".  "Ca va mieux en terme de création nette d'emplois", et "pour la consommation, le pouvoir d'achat, nous avons une progression du pouvoir d'achat. C'est vraie qu'elle est difficile à percevoir, tant l'inflation est faible et tant les rémunérations actuellement n'augmentent pas", a-t-il reconnu. "Moi ce que je veux, c'est que ça ne s'améliore pas dans les chiffres, que ça s'améliore dans la réalité, dans le concret", a dit M. Hollande. 

     
    François Hollande a menacé mardi les organisations patronales, au nom de "l'exigence morale", d'une modification de la loi si "rien ne se fait" au sujet de la rémunération des dirigeants d'entreprises, après les polémiques sur les salaires de Carlos Ghosn (Renault) et de Carlos Tavares (PSA).

    "C'est maintenant aux autorités du patronat, des employeurs, d'avoir cette exigence morale. A la loi d'intervenir pour des règles plus simples, plus claires, si rien ne se fait du côté patronal", a déclaré le président de la République sur Europe 1.
     

    «Pour une attribution d'actions d'un million d'euros, la nouvelle fiscalité va faire économiser en moyenne environ 200.000 euros de prélèvements obligatoires au bénéficiaire et 150.000 euros à l'entreprise»

    Jean-Charles Simon, président de Facta Media
     
     
    n Or, qui a permis d'alléger la fiscalité des actions gratuites? Réponse: Emmanuel Macron avec sa loi pour «la croissance et l'activité». Ce même Emmanuel Macron ... qui exige donc aujourd'hui de Carlos Ghosn qu'il diminue sa rémunération au titre de l'exercice 2016, après avoir indirectement participé à son augmentation
     

    «Emmanuel Macron, Carlos Ghosn n'en a rien à faire» - Un ancien dirigeant de Renault

     
     
     

    Barrages filtrants, blocages de zones logistiques... Les routiers ouvrent ce mardi le bal des protestations contre le projet de loi travail. Le mouvement s'accompagnera de nouvelles manifestations dans l'après-midi.


    Des perturbations sont également possibles dans les transports en commun, la CGT ayant appelé à la grève à la RATP et à la SNCF.
    Les syndicats de Paris Aéroports ont déposé un préavis de grève reconductible pour ce mardi. 

    Suivez les informations en direct sur notre live.

    Contrairement aux centrales syndicales et aux partis politiques de gauche et d'extrême gauche, un mouvement social spontané, autonome et donc radical, n'a pas de revendications... Pour une raison simple : il ne cherche pas à améliorer les conditions de la domestication et de l'esclavage du salariat, il veut les abolir.... 
    https://www.facebook.com/DominationEtEmancipation/

     
    Photo de La Pensée radicale.

    la photo de La Pensée radicale.

     

    Les syndicats de la collaboration de classes ce n'est pas une vue de l'esprit. 
    Un ex-ouvrier de PSA Aulnay témoigne ici du fossé qui sépare la bureaucratie syndicale -tout syndicat confondu- des prolétaires (de la base) qui ont bien pris conscience de leurs conditions de prolétaires et qui veulent en finir avec l'exploitation capitaliste et l'esclavage salarial. Quand la conscience de classe embrasse le prolétariat, elle devient matérielle. Le slogan A BAS LE SALARIAT prend alors tout son sens.

     

     

    Quand on gueule, on est des fous!Retour sur la fermeture de l'usine PSA d'Aulnay avec un ancien gréviste aujourd'hui au chômage. Site internet : acontrechamp.net
     

    A bas le salariat

     

     

    Photo de La Pensée radicale.

    n

    Ils defendent le systeme

    mardi 17 mai 2016 à 14h : 2 rdv pour ce lieu 11 parties : 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Manifestation à Paris contre la « Loi travail - El Khomri »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :